Colloque Spiritualités et Coexistence

du samedi 19 janvier 2019 - Paris

Contribution de Franck Fouqueray

Rappel biographique 

Né en 1961, Franck Fouqueray est un personnage emblématique de la vitalité de la franc-maçonnerie contem-poraine. Son dynamisme, sa vitalité, son esprit d’initiative détonnent !

Il démarre sa carrière dans le monde du sport (judo, karaté, boxe chinoise…).

Ensuite, au début des années quatre-vingt, il se lance dans la création d’entreprises ce qui le conduit à devenir le fondateur de Troc-Temps, l’ancêtre du premier «S.E.L.» (Système d’Échange Local) en France.

Il crée ainsi la première Caisse de Compensation basée sur la réciprocité d’achats, (www.reciprok.org).

En 1994, il s’installe au Canada, puis, à New-York City et fait partie des pionniers de l’aventure Internet.

De retour à Paris, huit ans plus tard, il enrichit son expérience d’une dizaine d’années de travail dans diverses disciplines du développement personnel (rebirth, EMDR, psycho-généalogie, dynamique émotionnelle, méditation de pleine conscience…).

Depuis dix ans, on peut le voir sur scène, car il mène parallèlement une carrière de comédien au théâtre et au cinéma.

Il est initié en Franc-maçonnerie au début de ce siècle à Casablanca (Maroc), à la Grande Loge du Royaume du Maroc.

Membre de la G∴L∴M∴M∴M∴ (Grande Loge Mixte de Memphis Misraïm) à Paris, Il a été deux fois Vénérable Maître.

Il est organisateur du premier Festival d’humour maçonnique de Paris en 2018.

Il est aussi le fondateur du Réseau maçonnique www.onvarentrer.fr

Il anime de nombreuses chroniques maçonniques et autres blogs sur Internet.

Président de l’association « Les Editions LOL (L’orient de lumière) », il est l’auteur de plusieurs ouvrages maçonniques :

· « Manuel de survie pour Apprenti maçon voulant démissionner » (2014).

 

· «Manuel de sauvetage pour Apprenti sans instructeur» (2016).

 

· « Manuel de sauvetage pour Compagnon sans instructeur » (2016).

 

· « Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes » (2016)

 

· « Manuel de secours pour Vénérable Maître … très seul en loge »  (2018)

 

Avertissement

La retranscription a été faite part traitement informatique. Les corrections sont en cours. Merci de nous signaler les oublis.

Retranscription de l'essentiel de la contribution 

Oui oui j'ai la lourde tâche. C'est toujours difficile quand on passe en dernier car c'est souvent un peu fatigué et l'on se dit quand ça se termine à quelle heure. Et je vais vous parler de franc maçonnerie. Parfois je tiens. Quel dommage j'aurais voulu parler non pas de judaïsme. Je n'y connais pas grand chose.

 

Je travaille dans les rites égyptiens j'aurais dû parler de rites égyptiens mais cela n'a rien à voir avec la conférence de notre professeur et j'aurais pu vous parler des arts martiaux parce que c'est une partie effectivement de ma vie et c'est une partie spirituelle parce que j'ai commencé par le sport. Et puis un jour je me suis dit c'est bien de sauter dans tous les sens et de ramener des coupes et des médailles mais ça conduit à quoi durablement. Est ce que toute ma vie je vais avoir mes médailles sur le placard sur le dessus du buffet.

 

 Dire aux enfants petits enfants a vu papa ou papi après les champions mais toute sa vie de vie sur des sujets du passé ça me plaisait pas trop et je me suis dit doit chercher il doit exister autre chose faire le même rythme le même mouvement pour détruire l'autre en cas de danger ou faire le même mouvement pour se construire soi même. C'est toujours le mouvement c'est juste le sens qui change. Un jour j'ai rencontré un personnage que vous connaissez peut être qui s'appelle Pierre porte Oscar héros. C'était il y a presque quarante ans maintenant et il m'a donné un sens différent qui m'a amené de la spiritualité qui m'a amené à avoir envie de rentrer en franc maçonnerie.

 

 Et quelques années après. Non pas parce qu'il est franc maçon mais parce que la spiritualité m'a conduit à la maçonnerie par des rencontres. Et puis je rencontre quelqu'un qui me dit il faut que tu fasses ta demande. Tu serais très bien en franc maçonnerie. Alors j'ai fait ma demande j'ai eu une première enquête. Deuxième enquête troisième enquête j'étais prête à rentrer. C'était ça y'est c'était gagné j'étais tout jeune j'étais fringant et ça y est j'ai réussi l'examen et une dernière question absolument anodine. êtes vous prêt à prêter serment sur la Bible prêter serment sur la Bible.

 

 Evidemment on ne peut prêter serment sur la Bible. J'ai été élevé chez les chrétiens ma famille était chrétienne catholique bien sûr.

 

Donc l'enquêteur a écrit Oui il est prêt à prêter serment mais je rajoute vous n'êtes pas obligé de mettre la Bible. Vous pouvez mettre le Télé 7 jours si vous voulez et là il me regarde pensant à une plaisanterie évidemment mais bon je suis très sérieux. Non pas que je cherche à profaner mais mon serment vient de mon cœur. Il ne vient pas du livre que vous mettez en dessous.

 

ça fait trente ans ça fera trente ans Roman je serais capable de sortir la même chose parce que la spiritualité est là je réponds je répondrai plus tard à la coexistence. Mais la spiritualité elle est selon moi et j'ai entendu la même chose de nos conférenciers. Elle est dans notre cœur et c'est comme ça qu'on m'a laissé à la porte parce qu'évidemment on n'a pas voulu de moi. Puis on m'a dit Je vais attendre un an et puis d'un an j'ai attendu quasiment une dizaine d'années et j'ai mis du temps avant de rentrer.

 

 Mais j'y pense toujours. Et chose amusante la vie est coquine. Je me demande si un animateur qui s'occupe de tout ça là haut ou si c'est tout simplement moi qui l'attire et c'est vrai je ne sais pas je n'ai pas de réponse à ça. Mais je pense que si quelqu'un dans la salle a une réponse je vais lui laisser le micro avec plaisir. Quelques années après je me suis retrouvé non pas en France mais au Maroc à Casablanca. Jacques l'a dit et je me suis retrouvé à prêter le fameux serment et en dessous qu'est ce qu'on avait mis à votre avis.

 

Non pas le beau père vous êtes coquin vous aussi oui. Non non. Il y avait tout simplement les trois livres. Et oui.

 

La vie est amusante.

 

La vie m'avait amené les trois livres j'étais dans un pays musulman avec un vénérable juif des frères chrétiens certainement quelques uns qui doute elle n'avaient pas forcément de religion et j'avais les trois livres et j'ai posé la main dessus et j'ai prêté serment et c'était très très bien ainsi donc des fois et c'était ma question. Le travail commence quand le travail commence à partir du moment où notre conscience se projette dans ce qu'on va faire il y a une chose que Pierre a dit c'est comme de mettre.

 

Très élevé combattent ils peuvent rester des heures là en face de l'autre y'en a pas un qui bouge et il bouge pas pourquoi. Parce que le premier qui bouge va rompre l'harmonie donc le seul qui bouge a déjà perdu gagner et de ne pas bouger alors pour arriver là c'était l'entrée en matière pour aller à la maçonnerie.

 

Ça va être très compliqué pour moi de vous parler de l'histoire maçonnique parce que c'est au moins quatre siècles et je vous fais grâce des Templiers avant et on peut remonter jusqu'à Noé et si vous le souhaitez il y a même des maçons qui vont demander à ce qu'on remonte jusqu'à Adam. Ça ne va pas être facile de refaire l'histoire de l'humanité donc la maçonnerie historiquement et je ne suis pas « maçonologue », spécialiste de l'histoire maçonnique ; ce n'est pas du tout mon domaine ; je dois vous avouer que ça ne m'intéresse pas.

 

Lire des livres sur l'eau sur l'histoire des champions de la natation ça vaudra jamais un petit plongeon dans une piscine. J'essaye de nager ;  mais c'est difficile de ne pas savoir ce qui s'est passé avant. Alors pour faire rapide pour ceux qui ne seraient pas verser dans les dans les arcanes de nos loges, la maçonnerie est partagée en deux grandes familles. Et c'est là où il y a une réelle confusion.

 

Il y a la famille de ceux qui sont dans le sociétal c'est à dire qu'ils pensent qu'en changeant l'extérieur ça va améliorer leur intérieur et d'autres c'est le contraire ils travaillent sur eux-mêmes, ce sont les symbolistes.  Et là on ne les retrouve jamais dans des manifestations dans leur loge. On ne parle pas de politique on ne parle pas de caisse de retraite ou pas de religion. Le « sociétal » se partage en deux parties : ceux qui sont sur le fait de la société et les autres ; sur le social, fait de la société, il suffit d'ouvrir son journal on en a plein ;  le social c'est on doit aider l'humain et on agit sur l'humain.

 

Ça ne veut pas dire qu'un maçon qui travaille sur le symbolisme ne travaille pas sur l'humain mais il ne le fera pas par l'extérieur, pas tout de suite ; il va le faire après. Et ensuite les symbolistes sont partagés entre ceux qui travaillent sur le symbolisme pur et d'autres dans l’ésotérisme. Et là on peut aller dans des choses un peu barrés on a de tout. Donc quand on dit nous avons deux maçons ils sont pareils. Oui ils sont pareils ;  ils n'ont pas posé la main sur le télé 7 jours mais sur quelque chose ça peut être un livre blanc ça peut être des constitutions dans certaines obédiences, ça peut être les livres les grands érudits ils ont posé la main et prêter un serment : le serment de la franc maçonnerie ! C'est le seul point commun dans certains cas parce qu'ils ne pratiquent pas la même chose.

 

Mais étonnamment ça fonctionne depuis plusieurs siècles ; on ne sait pas combien de temps ça va continuer, on ne sait pas quelle forme ça va prendre. Le danger aujourd'hui, qu'on a comme pour les religions, c'est ce que disait le frère Pascal tout à l'heure et je dis frère dans les deux sens, c'est l'unification ! et oui il y a des grands fous, ils n'ont pas tous une petite moustache et une mèche, qui rêvent de tout unifier pour que tout soit pareil. C'est super le matin, tous même chose. ! Ben oui en Chine on a connu ça ! tout le monde avait le même col, tout le monde la même couleur de chemise !

 

La maçonnerie si elle est vivante aujourd'hui c'est parce qu'elle est plurielle ; c'est un écosystème très complet avec des gens qui pratiquent pour eux et d'autres qui pratiquent pour l'autre.

 

A partir du moment où tout le monde se respecte, à partir du moment où tout le monde respecte le principe de fraternité, la maçonnerie avance et fait son chemin ! A partir du moment où on se compare et c'est le sage Thich Nhat Hanh qui disait ça ,  il y a trois complexes dans l'existence le complexe de supériorité, le complexe d'infériorité et le troisième beaucoup moins connu, le complexe d'égalité. On veut tous être égaux eh bien c'est très bien sur le papier et c'est bien pour les rapports sociaux mais quand on doit tous se ressembler, il n'y a plus qu'un humain.

 

Mais c'est un peu comme la notion du couple un couple c'est de faire plus qu'un. Et la question rajoutait je crois Sacha Guitry ou je public qui dit oui mais lequel des deux va. Eh bien c'est la même chose en maçonnerie si c'est faire qu'un c'est quelque maçonnerie ce n'est pas possible. Donc la maçonnerie doit être plurielle doit être complexe il doit respecter toujours ses fondements du le fameux serment le respect de l'autre le travail sur le respect d'abord de soi-même. Le travail d'un mot qu'on entend assez souvent dans les loges qui est aujourd'hui totalement galvaudé ; le mot d'amour voilà j'entends à la fin des travaux quel moment d'amour quand on a ressenti ça aussi, ça s’est gagné !

 

Alors historiquement je vais vous le faire très vite parce que ce n'est pas très intéressant. Les premières traces de la franc maçonnerie de la première loge. Il semblerait que ce soit début très 190 avec le manuscrit C auront fait historiquement ce maintenant d'autres vont dire oui mais on a retrouvé un peu avant. Bon ce sont les premières phases. La première loge elle est née en écosse  elle ne l'est pas en Angleterre même en 499 c'est l'humoriste chapelle qui vit. Peut on parler du Puy du Fou tout à l'heure. C'est la même chose on peut aller à.

 

 On peut aller en écosse visiter cette chapelle aujourd'hui elle se visite un lieu de pèlerinage ensuite et là on en maçonnerie on entend parler de ça régulièrement. La première grande loge pour ceux qui ne sont pas percer dans la franc maçonnerie une loge des regroupements de maçons qui se réunissent dans un lieu avec des pratiquants un rite un collège c'est à dire une organisation une répartition des missions de chacun. Et puis les autres qui sont sur des colonnes. Tout ça ça tourne régulièrement. Il n'y a pas de chef durablement dans les loges normales.

 

Oui, il y a des loges anormales c'est vrai. Pensez bien que dans votre corps en ce moment il y a des cellules anormales aussi. La maçonnerie c'est la même chose. On a 4500 loges en France et on a des loges qui sont des petits cancers ; le cancer c'est une cellule qui ne veut pas mourir. Là on a des loges qui ne veulent pas mourir. Et puis il y a le vénérable qui dit il est à moi ! Le mythe est à moi. Et puis il est prêt à tuer tout le monde pour le garder. C'est le propre de l'humain. La première grande loge est non la date. C'est assez amusant la date le jour de la Saint Jean 1717 et c'était le 24, le 24 juin. Le seul problème c'est que l'Angleterre à cette époque ça fait un peu rire les historiens. L'Angleterre à cette époque était toujours sur le calendrier julien. Le problème c'est que ça ne correspondait pas du tout. Le calendrier anglais fait que le 24 juin 1717, c'était le 3 juillet. Donc historiquement ça repose là aussi non pas sur une vérité historique mais sur un mythe. Alors sur quoi repose la franc maçonnerie sur un point où tout le monde est quasiment d'accord. La géométrie sacrée. Alors comment est la géométrie sacrée. Il me semble que dans toutes les religions , ils ont regardé, ils ont levé les yeux, ils ont vu une voûte étoilée, ils ont vu un soleil qui se déplace et on a vite compris le principe de la photosynthèse et comprit rapidement que si le soleil n'existait pas nous ne serions plus là. Ce rythme solaire a influencé quasiment toutes les religions directement ou indirectement.

 

La franc maçonnerie est totalement influencée par le soleil ;  les obédiences les loges, les rites organisent justement des fêtes au soleil. On appelle ça la Saint-Jean d'été et la Saint-Jean d'hiver. Eh oui c'est le « Sol invictus ». On sent ce qui nous fait vibrer à partir de là on crée des rites et on donne du sens.

 

Il me semble que nos religions assez souvent je dis Religion et spiritualité je veux dire les deux c'est un peu l'histoire du type qui tire une flèche sur le mur qui sort le pot de peinture et qui fait la cible juste autour après pour donner du sens. Initialement. Oui d'ailleurs prenez bien dans le dans le christianisme on parle du péché vient de « peccatum » en latin et de « hatta' t » en hébreu qui signifiie viser à côté de la cible.

 

Chez les Japonais ça veut dire tout simplement ne plus être dans l'alignement ne plus être au centre. Et si on ajoute à ça que la vérité, que chacun cherche, se dit en grec  aletheia  qui veut dire lever le voile sur ce qu'on a oublié, on voit bien que la démarche initiatique consiste tout simplement, cela prend 20 ans, ce n'est pas très long, à faire un chemin intérieur pour se rencontrer.

 

Le problème c'est quand on fait le chemin extérieur pour aller rencontrer un divin parce qu'on peut passer toute sa vie à rencontrer un divin avec une production mentale qui ressemble alors à Dieu avec une grande barbe, on passe sa vie à chercher. Il était tout simplement à l'intérieur et je crois que toutes les religions et là c'est ma réponse avant de continuer sur mon propos. Toutes les religions toutes les voies spirituelles le disent avec des mots plus ou moins différents. La même chose c'est maison ! Comment fait-on pour retourner dans la maison ?

 

Il me semble que quand on retourne dans la maison on est dans l'alignement et ce n’est pas chez un maçon que je me référerais mais chez Gandhi. C'est l'harmonie ; c'est lorsque ce qu'on dit, ce qu'on fait et ce qu'on pense, sont en cohérence. Cette cohérence c'est la fameuse rectification dont on parle en maçonnerie ; on taille la pierre mais on ne taille rien du tout. Parce qu'à force de tailler la pierre on a de la poudre et quand ça sent la poudre, c'est pas très bon signe. Il me semble que tailler la pierre c'est regarder sa pierre à un moment donné et l'aimer comme elle l'est.

 

 Et à ce moment-là, il n'est plus besoin de la tailler puisqu’elle est parfaite ! Elle est à l'état brut et réussir à s'aimer à l'état brut ce n'est pas facile. C'est un très très très long chemin et un chemin qui nous ramène bien souvent sur le point de départ. Comme il me reste trois minutes je vais continuer. Exactement. La franc maçonnerie elle dès le départ. Repose sur un principe d'une dramaturgie.

 

Si on avait eu beaucoup d'argent en franc maçonnerie, on aurait fait un péplum énorme avec 6 000 à 10 000 spectateurs , on aurait écarté la mer Rouge, et là on faisait le principe de la Renaissance ou pas. Sauf qu'une loge est constituée de 10, 20, 30, 40 personnes. On n'a pas beaucoup de moyens alors on a été obligé de trouver une dramaturgie simple qui a besoin de peu de moyens peu de décors mais des choses simples et cette dramaturgie sacrée repose un principe majeur c'est la construction du temple, un architecte qui à un moment donné disparaît et le besoin de continuer.

 

C'est à dire de travailler avec le principe de substitution. Cette importance à la substitution oui comment fait-on pour continuer et ne pas désespérer. Comment fait-on pour continuer à vivre ? Quand l'animateur n'est jamais venu nous voir, ça a été dit au début, et qu'on n'est même pas sûr de le rencontrer quand on va partir. Ça c'est un réel problème d'être désespéré sur terre ; la maçonnerie elle travaille sur le principe de substitution et ce principe de substitution repose sur un mot, qui est un peu complexe, la palingénésie..

 

C'est chez les chrétiens on appelle ça s'est écrit dans la Bible l'apport Kappa se base sur principe. Donc ce n'est pas la maçonnerie ne l'a pas inventé d'ailleurs elle n'a rien inventé. La franc maçonnerie c'est le principe du mourir pour renaître mais pas le principe de méthode psychose qu'on retrouve chez Platon. Le principe de la transfiguration des âmes pas du tout. C'est un principe d'accepter la mort pour renaître.

 

Alors accepter la mort pour renaître n'est jamais en aucun cas chez les maçons. Je vais mourir dans quarante ans et c'est super je vais je vais renaître ailleurs. Non non la maçonnerie ne parle jamais de la mort. Jamais de l'après elle ne parle que du maintenant mourir. La Renaissance c'est le mourir à chaque seconde qui est en train de passer. Et accepter d'être toujours dans ma verticalité dans cette nouvelle seconde. C'est un principe de renoncement à l'attachement du passé et le renoncement à la projection dans le futur ce qui ne signifie en aucun cas que le maçon ne se projette pas quand on construit un temple.

 

 Il faut bien se projeter on a des plans on a une route mais il reste que chaque pas qui nous conduit sur cette route est vécue dans l'instant présent. Il me semble. C'est ma lecture et je ne peux parler qu'en mon nom. D'autres maçons viendraient là on aurait certainement une autre le principe maçonnique et par principe simplement d'apprendre. J'ai presque envie de reprendre le mot d'un de nos comédiens qui est décédé il y a quelques années Giraudeau. Bernard Giraudeau j'ai partagé ça il me reste quelques petites secondes qui ont été plus longues que moi.

 

 Je vais m'accorder quelques minutes. Bernard Giraudeau dernière interview sur France Télévisions le journaliste lui dit Monsieur Giraudeau que vous a apporté votre cancer.

 

C'était sa dernière apparition télé. Il est mort peu de temps après Giraudeau réfléchit et il dit ça m'a appris à me désespérer. J'en ai il dit je vous comprends pas vous désespérer. Oui. Aujourd'hui je n'ai plus aucune attente je suis heureux de vivre dans le moment présent et la problématique me semble de l'humain. Mais là on est dans une problématique métaphysique et philosophique c'est qu'on est dans l'espérance et l'espoir les deux. Même si on retrouve l'espérance en maçonnerie et les maçons connaissent bien ce mot. Il me semble que d'accepter qu'ainsi soit il et je ne reprend pas ainsi soit il de l'église chrétienne.

 

 Je prends le. Ainsi soit ils qu'on retrouve sur le tableau de loge de ceux qui travaillent au rite émulation. C. Il l'est il est quoi. Il qui ne sait pas. C'est ainsi on l'accepte et on est en appartement on accepte ça. Quand le maçon accepte ça à ce moment là il se remplit de lui même en se remplissant lui même. Il peut partager avec les autres ce qui est là il me reste une minute je vais l'utiliser pour parler du chemin maçonnique je conclura avec ça le chemin maçonnique n'est pas de rentrer dans une loge et d'expliquer ce qu'est l'unité simplement par des explications ou la révélation d'un secret il n'y en a pas.

 

 Le chemin maçonnique c'est de comprendre que nous sommes tous initialement enfermés dans le principe de dualité propre à l'humain en c'est ce sur quoi repose la politique le sport la vie moderne et conduire les gens de l'actualité. 1. 1 L'unité étant dans certains cas Dieu on va appeler ça l'athéisme ici c'est impossible. Il faut avoir une élévation si on passe de la division à l'unité on va fétichisme et son Dieu parce qu'on ne l'aura pas intégré dans son cœur.

 

On n'aura pas de pratique pour pouvoir aller du 2 au 1 il faut faire un chemin inverse et partir dans l'autre sens et pour partir dans l'autre sens on ne part pas du 2 loin mais du 2 au 3 et le 3. C'est le principe ternaire de spiritualité qu'on retrouve partout. ça c'est l'apprenti en maçonnerie une fois qu'il est passé en trois et qu'il est centré il retourne à la matière. 4 ça tombe bien c'est le grade de compagnons c'est l'autre et l'autre il va se nourrir de sa spiritualité de la spiritualité de celui de droite et de gauche.

 

 Et à ce moment là on l'a dit tout à l'heure quand il est dans la spiritualité et l'horizontalité il y a un point de croisement que notre rabbin nous a dont le travail nous a parlé tout à l'heure. Et ce point de croisement en maçonnerie c'est ce que font les enfants quand ils font du découpage de deux bandes. On prend deux bouts de papier on les colles et on les assemble et quand on les assemble les enfants disent C'est marrant ça fait un cube à 110. C'est marrant ça fait une pierre cubique et donc l'assemblage de la spiritualité de la matière ne transforme pas l'être humain j'ai le sentiment sur ça que je travaille depuis maintenant une quarantaine d'années.

 

 ça le transporte dans un premier cas. On travaille sur de la forme ce qui est mortel. La transmutation elle ne l'est pas puisqu'on travaille sur l'énergie l'énergie et la conscience. Et à partir on est sur la conscience. C'est le seul moyen de se centrer et de se connecter avec respect et renoncement à tout ce qui nous entoure. Pour vivre l'inéluctable. C'est à dire l'avancée vers la mort puisque je ne connais personne aujourd'hui qui échappe et même Larry Page et Sergueï Brin les deux dirigeants ou Elon Musk chez chez Tesla.

 

 Les deux premiers étant les patrons de Google qui travaillent au transhumanisme et à la mort de la mort. La mort de la mort est une hérésie. C'est de la repousser simplement que si au lieu de me coucher ce soir à 11 heures je me couche demain matin à 8 heures. Juste un peu plus fatigué mais ça ne changera pas grand chose. Joli. Un jour je finirai par aller au lit définitivement comme tout le monde mais j'aimerais bien qu'entre les deux c'est à dire qu'entre maintenant et ce moment où je ferme les yeux j'ai laissé une trace et j'ai pu transmettre par le partage et nourrir l'autre parce que si j'ai pu nourrir l'autre je me suis nourri et en me nourrissant de la nourriture donnée à l'autre j'obtiens beaucoup plus de bonheur.

 

 Je ne parle pas de plaisir mais de bonheur parce que ça me sens récemment ainsi plus encore et ça donne un sens à mon statut d'être humain. J'avais plein d'autres choses à vous dire je me suis laissé emporter par le discours et tout ce que j'avais dans mon cœur je vais je vais arrêter là et on va laisser les questions voilà la relation entre belles paroles justes.

 

La première question de l'animateur taquin je connais bien je vais donc essayer d'ennuyer. J'ai vu que sur le site média presse Info il a écrit en octobre 2018 ce site média presse un faux nom de domaine au nom de je cite le colloque spiritualité et coexistence a tout de la propagande en faveur du syncrétisme religieux cher au nouvel ordre mondial.

 

La question que je me pose c'est que vous créez et appartient au nouvel ordre mondial et est il un partisan du conspirationnisme.

 

C'est très compliqué parce que tout de suite tout de suite je vais répondre je vais répondre oui et non. J'ai une partie de moi Normand je n'y peux rien conspirationniste on va commencer par la fin. Il y a des choses il y a des choses que j'entends je me dis Eh bien je pèse bien les avions qui ont fait tomber les tours parce que j'ai vu d'autres choses qui disent le contraire me questionner est ce qu'on n'a pas intérêt parfois à ce qu'il n'y a pas des choses des conspirations comme on le dit.

 

 Je suis allé chercher j'en ai trouvé. Oui je pense que l'on ne sait pas tout et je pense que c'est ça m'échappe. Je ne sais pas. Est ce que je suis conspirationniste. Personnellement.

 

J'ai autre chose à faire en fait j'ai vraiment un autre travail. Alors je pense que personne n'est très bon personne est mauvais. J'ai écrit dans un de mes bouquins que tout le monde connaît Younès et tout le monde connaît Al Capone Al Capone qui était le méchant pendant la prohibition dans les années 20 en fait 29 a ouvert une cantine et entre 29 et 30 il a offert 150 000 repas. C'était un salaud qui faisait comme Coluche il avait créé les Restos du coeur Eliot Ness est un type super qui chasse la prohibition.

 

 On apprend qu'en 45 il démissionne de la police parce qu'il a écrasé une femme. Un jour où il était ivre au volant c'est y'a personne qui est parfait. Il n'y a personne qui va. Faut ne pas ne pas cristalliser. C'est la même chose chez les maçons un maçon c'est quelqu'un qui travaille par définition sur ses passions il essaye de creuser des tombereaux pour les vices et d'ériger des autels à la vertu. C'est une phrase qui nous est chère à partir du moment. Où on part dans le bon sens le respect de la vie et le respect de soi et le respect de l'autre.

 

 Voilà maintenant qu'il y ait des organes de presse ou autres qui écrivent ce genre de choses. Je vous disais tout à l'heure qu'il y a un écosystème chez les maçons avec le meilleur gars avec des choses qu'ils le sont un peu moins.

 

Je pense que dans la presse c'est la même chose bonsoir je ne sais pas je vais donc te tutoyer.

 

Je voudrais revenir au thème de la spiritualité de la coexistence et des chemins et du but ou éventuellement des buts. Tu as dit tout à l'heure que la spiritualité et les religions tendaient à une espèce d'harmonie.

 

La franc maçonnerie en faisait partie avec cette verticalité une espèce d'équilibre de sagesse de sagesse et on a entendu effectivement le désir d'harmonie dans les différents intervenants des différentes interventions. Moi j'ai un petit problème c'est que je voudrais faire une petite analogie entre la spiritualité et la démocratie.

 

Je vais me citer moi même en disant que j'ai écrit et fait dire à un comédien dans un de mes films. La démocratie est un cadre qu'il est très facile d'investir à des fins anti démocratique et nous sommes tous d'accord là dessus. Et bien je pense qu'il en est de même pour la spiritualité. La spiritualité est un cadre qu'il est en fait très facile d'investir à des fins anti harmonique.

 

Et j'en tiens pour preuve l'ensemble des religions. Qu'on le veuille ou non car je ne connais pas de religion qui n'est pas comme un désir d'imposer un modèle de société. Tous les pays dirigés par des religieux impose des façons de penser de vivre. Elle impose à des femmes des conditions de vie qui nous semblent ici inacceptables et parmi les religions il y a je pose la question aux frères Pascal sur quel était son Dieu. J'ai bien aimé sa manière de répondre mais c'était botter en touche Dieu. Selon moi la religion catholique chrétienne n'est pas juste un moyen de se teindre soi même.

 

 C'est imposer aux autres une façon de vivre la plus belle et la première grande immense table d'écoute qui a été inventée il a été inventé par l'église catholique. Cela s'appelle le confessionnal. Cela permettait de savoir ce qui se passait à l'intérieur de chaque maison donc en en fameuse quête de spiritualité. Je trouve que oubliez le pouvoir et le désir de pouvoir de la traduction de cette spiritualité c'est faire un peu table rase des vrais problèmes. J'aimerais tant te poser une question une question est ce qu'on pourrait éviter de jouer à tout le monde il est beau tout le monde est gentil de parler de la réalité c'est à dire la vérité la spiritualité la réalité de la peur dont vous parlez Pierre et la réalité en quoi la spiritualité est le premier moyen d'asservir les autres.

 

Quand tu voilà une contribution est une question qui était également une contribution mais tu réponds Si tu veux vraiment tout de suite ne pas se retrouver la semaine prochaine. D'abord je vais pouvoir dire du mal de toi que tu m'as fait tourner dans ce fameux film pas très longtemps et surtout je pense que je vais tourner dans le prochain Non je ne peux pas me griller avec lui.

 

C'est le réalisateur. Par contre il a accès à la table où il a brouillé les micros.

 

Merci Peter oui. Là j'entends Je connais ton propos on a dû passer deux heures et demie cette semaine à en parler et ce n'est pas la première fois. C'est compliqué parce que je suis certain par là peut être pas dans cette salle mais je savais tellement de fois arrivé à des salles où il y avait des profanes des gens qui arrivent avec des a priori et qui m'expliquait à quel point les maçons sont dangereux et qui m'expliquait avec des exemples très précis sans parler de la loge P2 en Italie dans les années 80 sans parler des malversations qui ont été faites dans telle ou telle région avec des escroquerie etc. On passera sur toutes ces histoires.

 

 On a tout partout partout dans toute organisation dès qu'il y a du pouvoir de la reconnaissance de l'argent de l'illusion de reconnaissance. Il y a forcément des gens qui se battent et comme je l'ai entendu tout de suite le mot est parfait des dérives. Donc ça existe en franc maçonnerie ça existe en religion et la religion est un instrument de pouvoir parfait comme l'est tout à l'heure on a un frère qui nous a dit qu'il s'était recyclé dans la finance.

 

Parlant de la finance les abus de la finance dont on peut parler de tous les abus on peut parler aussi de choses bien alors je vais citer pour la deuxième fois ce type avec qui j'ai travaillé que j'ai beaucoup aimé qui n'est pas ma s'entiche Matane qui un jour dit un matin dans un enseignement il était très tôt vers l'âge j'étais fatigué à 4 heures et demie en méditation et il dit N'oubliez jamais que le lotus la fleur de lotus ne peut s'épanouir que dans une épouse. Si vous retirez l'eau pour vous tuer le lotus et là j'ai réfléchi j'ai repensé évidemment au Tao le blanc le noir et je me suis dit Mais voilà c'est la vie alors il y a deux solutions.

 

 C'est ce que je me polarise sur les mauvaises loges maçonniques sur les mauvais curés sur les mauvais rabbins parce qu'on ne peut en trouver sur les mauvais imams sur les extrémistes de toute religion. Où est ce que je vais me polariser et je vais porter mon attention de concentration sur le Lotus ça c'est ton choix.

 

Tu as raison il y a le Japon il y a le lotus si t'as envie de passer ta vie en 10 ans 2 y'avait 2 ème 2 et que la bouffe influence t'es pas qu'à un moment donné j'ai du mal à parler du Lotus mais ça c'est un choix que tu fais toi. Ce que j'en pense c'est que les deux existent mais j'ai envie de continuer à avancer avec l'équipage du lotus parce que l'image du Lotus va s'ouvrir et comme on le retrouve dans certaines traditions initiatiques je vous ai parlé tout à l'heure de la verticalité de l'horizontalité il y a des traditions initiatiques on y met une rose au milieu pas une Lotus mais une rose et pourquoi la rose que quand elle leur elle s'ouvre et nous montre son cœur et montré son cœur.

 

 ça veut dire qu'elle ne s'est pas refermée parce que j'ai quelqu'un d'autre qui un jour m'a dit C'est tu. Comment se forment les épines d'une rose. Eh bien ce sont tout simplement des boutons qui n'ont pas pu éclore pour devenir des fleurs qui deviennent s'entourent et qui deviennent des épines. C'est un choix. Est ce qu'on souhaite devenir l'épine. Est ce qu'on souhaite devenir la fleur. Les deux sont utiles. Les deux font partie de l'ensemble. Pour être parfait tout est juste. Maintenant il y en a qui vont passer leur vie et qui vont se nourrir merveilleusement bien de la boue et du Lotus.

 

 Voilà c'est ma réponse je ne n'ai pas botté en touche Je te dis c'est au chaud.

 

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !