Colloque Spiritualités et Coexistence

Contribution du rabbin Gabriel Hagaï

Rappel biographique 

Rabbin orthodoxe franco-israélien, conférencier, linguiste, philologue, paléographe-codicologue, médiateur, poète, calligraphe et chanteur.

Formé à Jérusalem et à Boston, il est enseignant-chercheur et chargé de cours dans diverses universités et instituts supérieurs parisiens.

Très investi dans le dialogue interreligieux, il est membre actif et conseiller de plusieurs associations françaises et internationales promouvant la paix.

Père et grand-père, il est également maître-initiateur dans une tradition mystique non-dualiste du judaïsme séfarade remontant jusqu’à Moïse.

 Gabriel Hagaï est co-auteur des ouvrages :

· Rites – Fêtes et Célébrations de l’Humanité (dir. Thierry-Marie Courau et Henri de La Hougue), Bayard, 2012 ;

· L’Aventure de la Calligraphie (dir. Colette Poggi), Bayard, 2014 ;

· Espérer l’Inespéré – 15 Témoins pour Retrouver la Confiance (dir. Gersende de Villeneuve), Saint-Léger Éditions, 2016 ;

· La Laïcité aux Éclats (avec Ghaleb Bencheikh, Emmanuel Pisani et Catherine Kintzler – dir. Sabine Le Blanc), Les Unpertinents, 2018.

Le rabbin Gabriel Hagaï est aussi membre de l’association « La Maison de la Paix » présidée par Mme  Anika Skattum ; cette association créée en 2016 a pour but de s’adresser « aux athées, aux agnostiques et aux personnes de toutes appartenances religieuses qui portent  en eux le  désir de Paix » (article 2 des statuts).

Il a aussi fondé un groupe judéo-musulman de musique orientale intitulé « la Rose et l’Olivier » où l’on chante en arabe et en hébreu.

Avec Roberta Collu – Sarde, professeur d’anthropologie et de sociologie, ils créent en 2014 une société : « Trésors de Tarsis®» avec pour objectif de valoriser les trésors de la Méditerranée cités dans la Torah et providentiellement préservés sur l’Île de Tarsis (Sardaigne), sous forme de produits artisanaux fabriqués selon des savoir-faire ancestraux.

 

Avertissement

La retranscription a été faite part traitement informatique. Les corrections sont en cours. Merci de nous signaler les oublis.

Retranscription de l'essentiel de la contribution

Que la paix la miséricorde et la bénédiction soient parmi nous. Nous tous. Shabbat Shalom accessoirement. Encore une fois orthodoxes ont fait transgresser mon shabbat. C'est pour la bonne cause comme le disait un collègue à moi dans les Evangiles le shabbat a été donné à l'homme et pas le contraire donc on le met en pratique. Traditionnellement on ouvre la session d'étude par une petite histoire une petite blague. Ces deux juifs qui sortent de la synagogue le premier s'adresse à l'autre en disant à leur épargne tu te prends pour le Messie tu dis oui oui je suis.

 

Mais si en effet qui te dit ça c'est Dieu.

 

Donc on arrive très vite à la spiritualité.

 

Donc pour vous expliquer un peu très très rapidement qu'est ce que la religion juive va se présenter et présenter un petit peu notre chemin spirituel dans le judaïsme. Le monde ne s'appelle pas judaïsme nous mêmes dans notre langue on s'appelle Torah tout simplement Torah.

 

Alors si ça a plusieurs sens ça a été traduit en grec par Momo. Dans le Nouveau Testament et dans la Bible grecque qui a été donné en français ça a donné le denier loi donc souvent traduit par la loi la loi de Moïse.

 

ça fait une idée. ça donne une idée très légaliste du judaïsme ce qui n'est pas du tout le cas. En fait Torah vient d'une racine sémitique voire ya w r grecque qui veut dire guider cheminer enseigner la Torah.

 

ça a un sens de guidance de cheminement de voie ça rejoint pour ceux qui sont un pianiste ça rejoint aussi le mot Dharma dans les langues indiennes. Donc c'est intéressant de trouver dans des cultures et des langues et des civilisations très différentes en fait un peu le même mot pour désigner sa religion et sa spiritualité.

 

Alors pour moi Religion et spiritualité devraient être la même chose. Je m'explique. Il y a deux choses dans une religion dans une spiritualité il y a un aspect extérieur qui est constitué par les rites par les textes sacrés et par les langues liturgiques. Et il y a un côté intérieur extérieur.

 

On pourrait l'appeler exotique en hébreu on l'appelle chez Sony quelque chose à l'extérieur et quelque chose d'intérieur qui serait d'esprit par rapport à la lettre en hébreu on appelle l'intériorité qui serait l'esprit c'est qui serait qu'est ce qui va agir dans cet ensemble de rites qui nous est proposé. Qu'est ce qui va agir sur nous et sur l'être humain afin de nous transformer parce que c'est ça le but d'une religion. C'est la transe. Se transformer Laurianne j'allais dire deux axes de transformation. Il y a un axe vertical qui est l'axe qui nous amène vers la référence de la religion qui est cet absolu que nous appelons Dieu.

 

 Faute d'avoir un meilleur un meilleur concept et vous avez l'aspect horizontal qui est l'aspect social l'aspect interférence avec les autres êtres humains et ne pas oublier aussi le point d'intersection des deux cercles.

 

Les deux axes l'axe vertical et l'axe horizontal sont pas séparés ils sont et sont ils ont un point d'ancrage c'est soi même alors dans l'autre dans la Torah il est dit que de petits outils pratiques qu'à gauche admirez Soyez saints un petit un petit bruit Soyez saints car moi je suis l'éternel votre dieu qu'est ce que cela veut dire.

 

C'est quoi cette idée de sainteté alors en Occident on a dit ce qu'on a dit mais pour le judaïsme je pense que la sainteté c'est l'équilibre c'est l'arme en harmonie entre l'aspect vertical et l'esprit horizontal c'est à dire cette aspiration de l'âme humaine à retrouver sa source dans cette aspiration de chercher derrière. Derrière ce monde relativiste mondialiste retrouver cette source d'unité retrouvée cette soif d'absolu et en même temps mettre en action cette réalisation de l'absolu dans les faits en fait. Je ne suis pas séparé de l'autre je ne suis pas différent de l'autre.

 

 J'ai la même nature et l'autre en fait c'est moi même et réciproquement. Je ne suis pas moi moi même que l'autre est un autre moi même je suis pas clair mais si ceux qui ont compris ont compris j'aime bien en tout cas la montagne parce que si à l'image de tous les chemins qui par des chemins différents des sentiers différents amèneraient aux mêmes sommets et la Torah en tout cas c'est ce qu'elle nous enseigne. Vu que elle contient deux choses en fait elle contient un message qui est universel et un message qui est très spécifique.

 

 Pourquoi. Parce que la Torah a été donnée à une famille humaine qui est la famille des enfants de Jacob qu'on appelle béni Israël les enfants d'Israël. Autrement dit Jacob et à cette famille là à travers Moïse à travers les prophètes. Dieu a donné ce chemin là qui est un chemin qui a été donné dans un dans un certain contexte dans un contexte historique linguistique culturel etc.. Donc c'est notre notre notre langue liturgique c'est l'hébreu et nous avons des pratiques religieuses qui montraient que nous comme par exemple la circoncision le fait d'avoir des rites alimentaires etc etc. sachant que la Torah s'adresse à l'être humain dans tous les aspects de sa vie que ce soit depuis la naissance jusqu'à la mort en passant par la majorité le mariage etc. et aussi tous les aspects de la vie quotidienne depuis le lever au coucher et même du coucher jusqu'au lever et donc c'est ce que cette Torah elle est très spécifique c'est à dire qu'on n'a jamais demandé la Torah n'a jamais demandé les Juifs en général n'ont jamais demandé aux autres de se convertir.

 

Il n'y a pas de mission de charisme juif. Il n'y a pas de prosélytisme juif et la Torah en même temps contient un message très universel qui est la règle d'or ne pas faire à son prochain ce que l'on ne veut pas qu'on fasse aime ton prochain comme toi même aime l'Eternel ton Dieu éduque tes enfants et fait établit la justice sur la terre etc. ou à a des choses des choses très universelles et en fait la Torah propose en tout cas comment nous voyons cette chose là nous les juifs nous avons notre propre chemin Torah chez moi Rachi après 21 ans comme la Torah que Moïse a été transmise à Moïse et l'héritage de la maison de Jacob.

 

 Donc c'est un héritage pour nous. Il n'y a que nous qui avons toutes ces règles alimentaires bizarres ces règles bizarre de shabbat par exemple. On ne peut pas parler dans un micro shabbat. Il le fait quand même c'est pour la bonne cause. Voyez des choses des choses assez on ne peut pas prendre prendre prendre l'ascenseur et on ne peut pas toucher l'interphone si vous avez des moyens juifs des voisins juifs vous les voyez qui attendent patiemment que quelqu'un ouvre la porte pour eux etc. ou des petites choses comme ça qu'on a jamais demandé aux autres de le faire et en même temps le message est universel.

 

 C'est à chaque nation à chaque branche de l'humanité de trouver de trouver son propre chemin sa propre spiritualité et de la mettre en pratique pour atteindre cet absolu universel. C'est Dieu qui nous a créés sachant que si on suppose que la vie humaine est une incarnation plutôt qu'une nous soyons des êtres humains en tout cas des êtres limités qui iraient s'élever dans la spiritualité. En fait c'est plutôt des étincelles du divin qui s'incarne non non et non. Expérimenter une vie humaine dans cette vie humaine nous allons retrouver dans un cycle comme retourner vers le haut retourner vers la lumière et s'améliorer et c'est rechercher cette chose qu'on appelle cette sainteté qui est cet équilibre cette harmonie entre le vertical et horizontal.

 

En fait on arrive très facilement après la coexistence c'est à dire que quand je comprends quand l'être humain comprend que bien tout ce qui arrive à l'autre ça arrive à soi même.

 

D'ailleurs on a posé la question à l'époque grand rabbin qui s'appelait lui même l'ancien et c'était un bon juif qui voulait se convertir en Judée mais il voulait savoir à quoi il s'engageait avant de se convertir. Il a été noir il lève le bras armé dit est ce que tu peux me résumer la Torah sur un pied Mets toi sur un pied sur un pied. Fais moi le pitch parce que sinon on sait très bien que les études rabbiniques c'est non. Tout ça donne moi le pitch le jus de la Torah. Ben élève était un être très christique dans ce sens là il était pétri d'amour et il s'est mis sur un pied.

 

 Il a dit de sa mère avait dit en araméen qui était la langue de l'époque. Il lui a dit ce que tu ne veux pas qu'on te fasse ne le fais pas à autrui. La Torah. C'est ça la Torah. Reste que son commentaire et maintenant va va étudier va étudier cette Torah et va la mettre en pratique. C'est à travers cet amour la règle d'or ne pas faire à autrui ce qu'on ne veut pas qu'on vous fasse n'est que de la mise en pratique facile de M. Le prochain comme toi même aime l'autre.

 

 L'autre n'est qu'un autre toi même et l'autre de la même manière que Dieu t'aime c'est à dire gratuitement gracieusement et cette mise en pratique de l'amour.

 

Je pense que c'est ça notre le chemin spirituel le chemin le chemin de toutes les spiritualités indépendantes après malheureusement les religions ont souvent été récupérées par les l'invité réalistes et sont instrumentalisées pour même pour faire écouter créer des conflits. En France enfin en Europe il y a eu des soi disant guerres de religion entre les protestants et les catholiques. Vu de l'extérieur c'est assez intéressant parce que pour moi comme pour nous les juifs protestants catholiques c'est du christianisme. C'est la même chose des petites variations.

 

Exactement la même religion et faire des guerres pour ça je veux dire si ça ne vaut pas le coup. Dans le judaïsme on a dans le judaïsme parce qu'il y a plusieurs. La Torah de nos jours a plusieurs aspects en tout cas de même dans le judaïsme rabbinique. Vous avez des querelles entre guillemets mais peut être un million de fois plus importante que les querelles entre les chrétiens Randall catholicisme et protestantisme.

 

Un exemple la croyance en la méthode psycho en la réincarnation ce qu'on appelle en hébreu découle de la croyance qui est très ancienne en hébreu dans la tradition juive qui est toujours très active en tout cas dans ma tradition à moi personnellement vous avez une grosse partie des juifs orthodoxes disons la moitié qui suit des rabbins des habits rabbiniques qui disent que le kibboutz n'existe pas et il n'y a pas de réincarnation et l'autre moitié des juifs orthodoxes y croient en la réincarnation.

 

Ils suivent l'avis des rabbins qui disent que ça existe et pourtant ils prient ensemble ils mangent ensemble ils n'ont pas décidé de faire deux religions de faire un schisme et de se faire la guerre. Donc c'est assez intéressant.

 

Il faut il faut mettre en pratique cet amour et ce qui est important c'est ici et maintenant ce qui est important c'est l'être humain ce qui est important c'est la vie le principe d'amour. Pour finir vous savez que nous les juifs vous avez tous deux deux idées peut être sur lesquelles il faudrait que je termine.

 

C'est le peuple élu et le machine le Messie le Peuple élu.

 

ça a été mal compris et du coup a été récupéré par d'autres religions qui se sont basées sur notre Torah et ça a donné ce que ça a donné.

 

Alors personnellement nous pensons que tous les peuples sont élus c'est à dire que vu que la Torah nous a été donnée et que nous avons été élus élus c'était dans le sens choisi. Bien évidemment personne n'a voté pour nous. Donc nous avons été Dieu nous a choisis pour nous donner la Torah dans la Torah qui est un livre qui fait référence à lui même il parle de choix mais ce n'est pas du tout quelque chose de exclusif il n'y a pas de l'exclusion des autres.

 

Chaque peuple est choisi. Les Français sont choisis pour incarner chaque Français choisi pour incarner les valeurs de la France qui sont des valeurs magnifiques de valeurs d'humanisme des valeurs de culture des valeurs de raffinement tout ce que le monde voit les Français.

 

Les Français devraient lutter pour incarner ces valeurs. Personnellement moi qui ai vécu beaucoup à l'étranger j'ai souvent pensé que les valeurs françaises étaient amies jusqu'à ce que je rencontrais les rares personnes qui les incarnent.

 

Et là c'est magnifique ça existe vraiment. Il y a vraiment des valeurs françaises et il y a vraiment des gens qui les incarnent. C'est une bouffée d'air ça réconcilie avec l'histoire difficile que ma communauté a eue en vivant dans ce pays sachant que moi j'ai des ancêtres qui étaient là depuis le Moyen âge.

 

Dans certaines certaines régions on a subi beaucoup de choses mais les valeurs française existent et chacun à chaque Français incarner et à nous les juifs français d'incarner à la fois les valeurs et les valeurs de la France. Voilà c'est pour parler d'élection. En tout cas le choix. Chaque nation chaque communauté humaine est choisie par Dieu pour incarner ses propres valeurs sa propre radio télé selon son chemin. Et tout est légitime. Nous vivons tous ensemble. Et pour finir c'est sur le MHR le messie vous savez que les Juifs attendent le messie ce qui n'est pas exactement vrai.

 

 C'est plutôt le messie qui nous attend. Parce que le Messie c'est juste le symbole que l'humanité est arrivé une certaine l'élévation spirituelle ou une certaine élévation de conscience. En tout cas ce qui est intéressant c'est que cette figure scatologique est attendue par beaucoup de traditions religieuses dans le monde. Les chrétiens attendent le retour de Jésus les musulmans avec le Mahdi massif ça existe dans le dharma en Inde aussi dans les prisons indiennes une sorte de personnage comme ça. Et moi je me dis je pense. C'est ma conviction profonde que ce personnage là bas serait le même pour tout le monde.

 

 Donc il n'y a pas un messie qui viendrait que pour les juifs le messie qui viendra y viendra pour tout le monde et il mettra tout le monde d'accord et plus que ça. Moi je pense que même le Messie sera une femme parce qu'il est temps il est temps que tant que ce soit donc la messie mettra tout le monde d'accord. Et ça je pense que c'est quelque chose de magnifique que Dieu nous nous prépare pour le futur. Merci.

 

Pour lancer le questionnement. On a bien compris toute la théorie de votre présentation. Très concrètement dans la maison de d'Amos qu'est ce qui.

 

Qu'est ce qui s'y passe.

 

De la maison rien du tout.

 

La Maison de la paix la Maison de la paix la Maison de la paix dont vous avez parlé. Oui la maison de la presse est une sont des femmes musulmanes. Soufis qui ont décidé de donner un lieu à des rencontres spirituelles qui n'ont pas d'étiquette. Donc tout le monde de tout le monde des artistes des athées peuvent y participer.

 

Bien sûr ne peuvent pas tout celui qui est humain et même non humain.

 

Même les femmes.

 

Vous croyez que vous deviez participer. Si je vais partir. Il me reste cinq minutes et je profite de l'érudition et de la foi de mon ami Gabriel pour lui dire C'est quoi l'esprit à partir de l'hébreu et la Torah puisqu'il est question de spiritualité.

 

Bonne question adorant l'esprit en hébreu ce qui veut dire esprit grand aussi parce que chaque mot dans les langues sémitiques est dans les un double sens un sens matériel et un sens spirituel secondaire donc quelque chose de spirituel en hébreu c'est Hiroshi ou Rani ce qui est intéressant c'est que ça rejoint les égyptiens ça rejoint l'odeur de voyage parce que c'est la même racine ça veut dire l'odeur. L'odorat. ça veut dire l'Esprit vous aimez vous entendez vous même l'être et dans les langues sémitiques ce qui est intéressant ce qui est important ce sont les consonnes.

 

 Sans parler en cas mythique aussi dans l'égyptien. Et donc c'est pour ça qu'on dit que le sens principal du Messie ce ne sera pas la vue ni l'ouïe. Mais ce sera l'odorat. C'est spécial parce que l'odorat justement il n'y a de quelque chose de tangible. ça a toujours été un mystère pour les anciens. Qu'est ce qui transmet l'odorat.

 

On ne voit rien on n'entend rien on ne touche rien et pourtant l'odeur revient et donc on en a tout simplement lié le rouage avec l'âme.

 

Le spirituel avec l'odeur. C'est pour ça entre parenthèses dans nos normes nos pratiques rituelles à la sortie du shabbat donc ce soir qu'est ce que je vais faire comme rituel. On va sentir une bonne odeur parce que quand on dit que durant le shabbat on a une âme un supplément d'âme. Donc on a un petit plus de manière à pouvoir vivre ce jour de manière spirituelle et à la sortie du shabbat. 7 7 7 supplément d'âme et nous est retiré pour combler le trou.

 

On va prendre une bonne odeur justement parce que comme le roi oui rabbin est ce que vous pourriez vous nous parler d'un effet à la fois dans la temporalité et dans la spiritualité en hébreu dans les langues hébreu dans les langues sémitiques et en hébreu tout tout le vocabulaire de la spiritualité de l'âme est un vocabulaire qui est lié à la respiration ou au vent.

 

ça veut dire le vent mais l'esprit n'est fait. ça veut dire aussi la respiration. C'est cela alors c'est l'âme. Alors selon les époques et selon les niveaux spirituel auquel on s'adresse à plusieurs sens ça veut dire l'âme en général. ça veut dire aussi l'ego en hébreu. à la fin dans une supplique liturgique qu'on dit à chaque fin de prière dans la prière liturgique à la fin on dit Nachi le micro à la dame que mon âme que moi même n'affiche c'est mon ego soit comme de la poussière pour tout homme que je sois que mon ego soit petit piétiné.

 

 Donc c'est aussi le sens du mot ça rejoint le mot arabe Naf Naf ce qui a le même sens qu'en hébreu qui est le même mot d'ailleurs avec un accent différent et neuf dans les mystique ça veut dire l'ego mais aussi dans certains cas de dire l'ego effet dans le système dans un certain système mystique vous avez fait méchamment. Vous avez une hiérarchie d'âmes si vous voulez. En effet étant l'âme l'âme qui anime le corps et l'âme alimente si vous voulez c'est celle qui va qui s'en va et qui fait la différence entre un corps animé et un corps mort.

 

Donc comme en français Anima animé sale en hébreu. Si vous voulez mon effet. Parce que j'ai répondu à vos questions.

 

Une autre question au sixième septième huitième neuvième. Merci bonsoir vous avez tout à l'heure je crois aimé la représentation de la montagne qui permet d'arriver à un but commun et expliquer en quoi les différentes spiritualités et leur coexistence.

 

à la fois à nourrir et à la fois doivent contenir leur identité. Mais de par cette intervention j'ai voulu comprendre que pour vous le but serait donc commun. Pensez vous sincèrement que toutes les spiritualités mènent au même but oui et non.

 

Le but pour moi si c'est de se réaliser en tant qu'être humain c'est à dire de réaliser le rêve plutôt que de vivre de manière séparée et exotique c'est de vivre de manière non séparée et non exotique. Quand on est séparé on est gothique à ce moment là. Nos actions dans ce monde sont les actions qui sont toujours positives parce qu'on sera toujours dans le bien parce que la Torah nous dit on ne va pas à Bahreïn tu choisira la vie tu choisira le bien plutôt que de choisir d'être toujours en réaction vis à vis des causes extérieures.

 

 Nous sommes en production nous un petit peu au dessus on s'élève et on est capable de voir ou d'appréhender de manière consciente ou inconsciente intuitive qu'est ce qu'il faut. Quelle est la bonne parole à voir. Quelle est la bonne pensée avoir de bonnes actions à voir et en ce sens là c'est le même but. Ceci dit qu'est ce que ça veut dire le même but quand quand un Papou réalise un un Indien du Nord réalise un Chinois se réalise un jus se réalise ou en français se réalise il se réalise dans sa propre culture dans son propre environnement et il devient quelqu'un qui va être la locomotive ou le premier de cordée de sa communauté.

 

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !