La colonne d'harmonie

sommaire.jpg
La colonne d’harmonie : 
du symbolisme à l’utilisation courante !

 

Bien que non prévue dans les rituels, l’utilisation de la musique et la pratique de chants apparut dès les premières réunions maçonniques, Tout laisse penser que l’introduction de la musique dans les loges s’est faite par mimétisme avec ce qui se passait dans les temples protestants et dans les églises pour les loges non anglaises. Le terme de colonne semble être d’origine française : la colonne d’harmonie étant une colonne virtuelle du temple de Salomon. Plus généralement la musique a été très tôt un mode d’expression de la foi, au point de devenir avec la musique sacrée, une spécialité.

 

Dans la plupart des religions, la symbolique de la musique nous renvoie à deux partitions possibles : la demande de pardon et l'offre de remerciement.

 

Dans la religion juive, par exemple, le Shofar nous évoque l'expiation de nos fautes en prévision du Grand Pardon.

 

Ce qui est sûr c’est que la musique véhicule les émotions ; on peut comprendre que l’émotion mystique ait trouvé dans la musique, une forme d’expression privilégiée.

 

Mis à part le Rite Ecossais Rectifié qui n’autorise pas l’utilisation de la musique et des chants en loge, la plupart des rites tolère l’existence d’une colonne d’harmonie.

 

Si l’on se réfère au travail réalisé par Philippe Barthelet sur Joseph de Maistre, dans « les dossiers H », il semble bien que l’ostracisme du RER à l’égard de la musique provienne de l’aversion que Joseph de Maistre professait à son égard (cf citation ci-dessous). A noter que Willermoz ne s’est jamais exprimé sur ce sujet ni en pour ni en contre.

 

Aujourd’hui, en loge, la colonne d'harmonie a évolué vers un registre plus large avec une certaine influence de la tradition boudhiste où la musique a une fonction d'apaisement des tensions. Ce qui dans le monde profane donne des musiques "relaxantes". 

 

Tenir la colonne d'harmonie suppose une vraie réflexion et une analyse du vécu du groupe de façon à s'adapter à des situations complexes où interviennent la phase du rituel que l’on veut illustrer, l'état du groupe et l'objectif recherché, c'est-à-dire quelle émotion souhaite-t-on favorisée.

 

A signaler le merveilleux site du Musée Virtuel de la Musique Maçonnique 

 L'Idéal Maçonnique, Objectif Réflexion !

Il faut sauver la franc-maçonnerie !