Divisions maçonniques

Aujourd’hui, on pourrait  identifier 12 sujets de division qui « fracturent » le paysage maçonnique ; cela concerne, avec des spécificités, toutes les régions du monde ; nous les présentons ci-dessous sur la carte de la France dans un ordre aléatoire sans rapport avec la zone géographique :

  • La laïcité :

    • Pour les « laïcards », la loi de 1905 impose à l’état d’ignorer le fait religieux, les églises doivent accepter la prééminence de la république rt ne pas faire de prosélytisme dans l'espace républicain (lieux publics) ;

    • Pour les laïcistes, on doit prendre en compte la diversité religieuse pour ne pas exacerber les communautarismes.

  • La régularité

    • La référence aux landmarks s’impose pour les « réguliers » ;

    • Pour les « libéraux » c’est un dogme incompatible avec la liberté de conscience.

  • Le centralisme (en France, le parisianisme)

    • La prééminence des sièges parisiens  des obéfiences  et la proximité des dirigeants introduisent une ségrégation ;

    • Il n’y a pas de problème , les « parisiens «  sont les éléments les plus performants et dynamiques !

  • Le sexisme

    • Les femmes n’ont pas leur place dans les loges et si elles viennent c’est pas pour se mélanger aux hommes

    • La mixité est l’avenir d’une humanité libérée.

  • Les conflits d’intérêts

    • Certains franc-maçons font manifestement jouer leurs intérêts lorsqu’ils occupent des fonctions maçonniques

    • On exagère , c’est de la polémique !

  • La politique

    • On ne peut être « aveugle » sur l’engagement politique : Il y a les loges de gauche et les loges de droite, sans parler des maçons d’extrême droite , et chacun se renvoie la balle pour savoir qui est « parjure » ; même chose pour les loges colonialistes et les loges anti-colonialistes !

    • La politique fait partie de l’intimité du maçon et on ne doit pas en faire référence en loge !

  • Les hauts grades

    • C’est la « crème » de la maçonnerie !

    • C’est un système hiérarchique qui tente de s’imposer face aux loges bleues !

  • Les égos

    • Sujet tabou à ne pas évoquer !

    • Une réalité en contradiction avec notre démarche !

  • Les obédiences

    • Une réalité bien utile pour permettre à chaque « tendance » d’exister ;

    • Une machine à cultiver les antagonismes.

  • Les rituels

    • A chacun, le rituel qui correspond à ses affinités

    • Les rituels sont des outils permettant aux suprêmes conseils d’imposer leurs lois !

    • Le rituel est un outil !

    • Le rituel, tout le rituel,rien que le rituel !

  • Le spiritualisme

    • Le spiritualisme avec son corollaire, le mysticisme, constitue une déviance de la démarche maçonnique ;

    • Le spiritualisme est la vraie raison de l’initiation !

    • Le spiritualisme impose la référence au GADLU

    • La non croyance n'exclue pas une spiritualité .

  • Le sionisme

    • Le sionisme explique l’anti-sémitisme

    • L’anti-sionisme est une forme déguisée de l’anti-sémitisme !

 

Cela pourrait être les 12 travaux d’Hercule nécessaires pour redonner à notre idéal la capacité d’être entendu !

 

Sur chacun de ces sujets, des opinions tranchées aboutissent à l’absence de dialogue et à un certain éloignement pourtant contraire à la démarche maçonnique qui prône le dialogue et la compréhension mutuel dans le respect.

Tout en étant franc-maçon-ne, on ne peut que souffrir de voir cet état de fait perdurer !

Que faire pour « rassembler ce qui est épars » ? 

Faut-il se satisfaire de l’impuissance générale et laisser chacun cultiver son « communautarisme » ?

Faut-il que les « va-t-en guerre » de chaque opinion manipulent les structures ?

Notre raison d’être, dans le cadre de ce site, est de vouloir dépasser ces différences d’appréciation et de contribuer à un apaisement des consciences et à un retour sur l’essentiel : promouvoir le Beau, le Bon et le Juste !

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !