Faire ou ne pas faire sa demande ?

africmason012.jpg

Voir aussi dans le sommaire les pages du chapitre "Pour un(e) profane"

Autres approches 

Comment puis-je entrer en FM ? 

Partager cette page sur

Nous sommes tous passés par ce stade : le désir coexistant avec des inquiétudes avant de prendre la décision d'écrire !

A vous qui vivez ce moment particulier, nous vous proposons une réflexion pour vous permettre de prendre librement votre décision, quelle qu'elle soit !

Pour de multiples raisons, l'idée de rejoindre une loge maçonnique vous trotte dans la tête ! Vous vous êtes informé(e), vous avez sûrement discuté avec des francs-maçon(ne)s, peut-être avez-vous un parrain (une marraine), il ne vous reste plus qu'à faire votre demande !

Sans vouloir reprendre tout le processus, la dernière question que vous pourriez vous poser pourrait être "Tout çà, pour quoi ?" !

 

C'est à cette question que nous vous proposons des éléments de réponses :

- il y a d'abord les fausses pistes ou les impasses qui sont parfois présentées comme des boulevards par ce qu'on pourrait appeler les "commerciaux" d'obédiences : 

  • vivre une spiritualité,

  • participer à une démarche de progrès,

  • se faire un réseau d'influence,

  • etc.

- et puis il y a des réponses plus authentiques :

  • découvrir l'autre,

  • avoir un cadre de travail intellectuel,

  • expérimenter la pensée symbolique,

  • vivre dans l'universel.

Et enfin, il y a une réponse plus affective :

 

"Tout çà" n'a de sens que parce que cela correspond à votre désir; ce désir est essentiel car il sera à la base du "retour sur investissement" que vous êtes en droit d'espérer  : désir de comprendre, désir d'apprendre, désir de connaître ! 

Si ce désir n'est pas au top, mieux vaut attendre ! Il n'y a pas d'urgence et vous avez le droit de prendre votre temps ! 

 

Partager sur

Comment devenir franc-maçon ou franc-maçonne en Afrique ?

 

Tout d'abord, il faut rappeler que le désir d'appartenir à une loge maçonnique doit être un "appel du cœur"  !  Une loge maçonnique n'est pas un club pour affairistes ou un réseau de politiciens à la recherche d'une faveur d'un puissant. On ne vient pas en loge pour obtenir un emploi. Etre franc-maçon-ne ne donne aucun droit, que des devoirs !

Il existe, bien sûr, des personnes qui ont réussi à être acceptées dans une loge maçonnique et qui l'ont fait par intérêt !  Dans la majorité des cas cela se passe mal et bien souvent elles ne trouvent pas leurs comptes et sont amenées à démissionner. 

Le processus d'adhésion à une loge maçonnique est débuté lorsqu'une demande écrite a été déposée. Cette demande peut être déposée de deux façons :

- soit le candidat ou la candidate connaît un franc-maçon (ou une franc-maçonne) et souhaite adhérer à sa loge  : dans ce cas, on peut confier la lettre de demande d'adhésion directement à la connaissance maçonnique.

- soit le candidat ou la candidat n'a pas la possibilité d'avoir une connaissance maçonnique, auquel cas la demande devra être envoyée par voie postale.

 

Avant de faire sa demande, il faut lire :

 

Plusieurs livres pourraient être conseillés ; pour des francophones, je conseillerais :

- des livres de philosophie générale :

- L’apologie de Socrate de Platon,

- Le discours de la méthode de Descartes,

- Candide ou L’Optimisme de Voltaire,

- Crime et Chatiments de Dostoievski.

- des livres d'auteurs africains :

- Allah n’est pas obligé d'Ahmadou Kourouma

- Peau noire, masques blancs de Franz Fanon

- Amkoullel l’enfant peul d'Amadou Hampâté Ba

- Fureurs et cris de femmes –Angèle Rawiri.

- des livres sur la franc-maçonnerie :

- Roger Dachez et Alain Bauer, La Franc-maçonnerie, PUF, coll. « Que sais-je ? » (no 3993), juin 2013

- Michaël Segall, Dictionnaire maçonnique, terminologie des rituels maçonniques, Paris, Éd. Dervy, coll. « Pierre vivante »

- Jack Chaboud, Marie-Stéphane Chaboud, André Combes, Roger Dachez, Antoine Faivre, Serge Lafitte, Jean Mercier, Pierre Mollier, Luc Nefontaine et François Thual, 20 clés pour comprendre la Franc-Maçonnerie, Paris, Éd. Albin Michel

 

Avant de faire sa demande, il faut aussi :

- avoir une profession , un domicile et dans une situation de stabilité familiale.  Il n'est pas conseillé de faire sa demande d'entrée en loge maçonnique si on est encore étudiant ou dans une situation instable avec des problèmes.

- pouvoir consacrer un certain budget sans mettre en danger la dépense journalière ; cette somme varie suivant les pays et les obédiences mais elle n'est pas négligeable.

- être en bonne santé et avoir une vie saine sans addictions : il vaut mieux ne pas consommer de boissons alcoolisées ou très modérément, ne pas fumer ou très peu, ne pas consommer de drogues.

- en parler à ses proches (épouse, mari, parents) pour avoir leur accord. Vouloir cacher à sa famille cette démarche pourrait créer des problèmes par la suite.

- préparer un certain nombre de documents qui seront demandés comme par exemple :

- les papiers d'identité (carte d'identité ou passeport)

- diplômes de scolarité,

- attestation de travail,

- extrait de casier judiciaire.

 

Avant de faire sa demande, il faut choisir l'obédience à laquelle on souhaite appartenir :

L'obédience maçonnique est généralement une association de loges maçonniques ; la plupart du temps, une loge est donc affiliée à une obédience et chaque obédience à un mode de fonctionnement particulier ; donc mieux vaut choisir l'obédience en fonction de certains critères qui vous tiennent à cœur ce qui évitera d'être ensuite déçu.

Plusieurs critères peuvent être importants pour vous, comme par exemple :

- Certaines obédiences exigent une croyance en un Dieu,

- Certaines obédiences n'acceptent que des hommes,

- le montant des dépenses qui vous seront demandées,

- les obligations de réunions.

En Afrique, les loges maçonniques peuvent être rattachées soit à des obédiences africaines soit à des obédiences étrangères. Dans les pays francophones, les obédiences étrangères sont surtout françaises.

Il faut donc que le candidat se renseigne pour savoir quelles sont les obédiences représentées dans son pays. C'est généralement facile grâce à des recherches sur google.

Une fois le choix de l'obédience fait il faut recueillir son adresse ce qui ne pose pas généralement de problèmes. Naturellement, si le choix a été fait d'une obédience étrangère, il faudra adresser sa demande à l'adresse de l'obédience à l'étranger.

La demande d'adhésion proprement dite :

Il s'agit :

- d'une lettre expliquant :

- la situation présente du demandeur (ou de la demandeuse) avec le lieu du domicile, la profession exercée, l'état civil,

- les raisons qui expliquent la demande d'adhésion,

- votre désir de rejoindre une loge de l'obédience la plus proche possible de votre domicile.

- de documents complémentaires :

- les moyens de vous joindre : adresse postale, courriel, téléphone,

- un extrait de casier judiciaire,

- curriculum vitae,

- attestation d'emploi,

- des photographies d'identité.

- une enveloppe timbrée avec votre adresse postale pour la réponse.

Une fois la demande formulée, il suffit de la mettre sous enveloppe et de l'adresser à l'obédience choisie si possible par lettre recommandée avec demande d'accusé de réception.

Une fois cela fait, il vous faudra faire preuve de patience pour attendre une réponse ; le temps de réponse est variable selon les obédiences mais un délai de 3 à 6 mois est possible.

La plupart du temps, la réponse adressée au demandeur ou à la demandeuse n'est pas une vraie réponse avec acceptation ou refus.

 

L'obédience qui reçoit ce genre de demande va généralement la transmettre à une des loges de l'obédience proche du domicile du demandeur ou de la demandeuse.  Et là une autre période va s'ouvrir pendant laquelle des contacts seront pris, des enquêtes effectuées ; et ce n'est qu'au bout de ce processus que la vraie réponse sera donnée.

3.0 150 Note de l'article

 L'Idéal Maçonnique, Objectif Réflexion !

Il faut sauver la franc-maçonnerie !