L'initiation en Franc-Maçonnerie

 

L'initiation maçonnique : quelle originalité ?

 

Si l'on étudie toutes les sociétés humaines, toutes les organisations, qui proposent une "initiation", il est juste de reconnaître que l'on retrouve de nombreux points communs et en particulier :

  • un decorum,

  • un rituel avec un vocabulaire,

  • une relation d'assujettissement au début,

  • une emprise du groupe,

  • un certain formatage.

Et pourtant, il y a dans l'initiation maçonnique une originalité : la liberté absolue de conscience que l'on retrouve dans la formule wirthienne "Libre dans une loge libre" !

Comme toute liberté, celle-ci n'a d'intérêt que si on s'en sert, si on se la réapproprie pour servir de filtre à toute acquisition de connaissance.

Ce n'est pas facile, chacun-e pourra s'en apercevoir, mais cela peut préserver de nombreuses dérives possibles !

L'initiation maçonnique est l'oeuvre d'un groupe de francs-maçon-ne-s  regroupés dans une loge à l'égard d'un-e profane qui a demandé à être initié-e ! Il y a donc une réelle prise en charge ; d'ailleurs il est coutume de dire que cette loge devient la loge mère du - de la nouvel-le initié-e.

L'initiation maçonnique aujourd'hui peut être considérée comme une initiation des temps modernes dans la mesure où elle est le plus souvent relativement simplifiée et au-delà de l'anxiété de la découverte d'un vécu, le-la profane n'a pas un rôle particulier si ce n'est de se laisser prendre en charge !

Cette initiation des temps modernes entraîne par contre, pour le-la nouvel-le initié-e l'obligation d'y réfléchir sérieusement, si elle ou il veut en comprendre le sens !

L'initiation maçonnique peut être comprise de différentes manières mais la plus belle des manières, ne serait-ce pas de la comprendre comme un apprentissage de l'Amour que l'on peut porter à la Nature pris dans son sens le plus large, en y intégrant les êtres vivants , les éléments du relief et aussi l'univers ?

Un amour qui ne serait pas un désir de possession, mais une contemplation, une bienveillance , un respect ! 

 

L'initiation, un point départ

L'initiation maçonnique , c'est en quelque sorte le point de départ de la démarche maçonnique ; c'est aussi pour certains un processus ésotérique de connaissance.

C'est aussi une déclinaison d'une pratique ancestrale existant dans toutes les contrées et cultures du monde qui vise à permettre la sélection d'individus aptes à posséder et aussi à propager des connaissances ésotériques et ou religieuses. 

Dans les anciennes civilisations l'initiation était généralement pratiquée dans le cadre institutionnel ce qui donnait à l'initié(e) un statut de reconnaissance sociale. A titre d'exemple, dans les sociétés tribales, l'initié devenait sorcier ou guérisseur.

L'initiation est donc avant tout une transmission de connaissances réalisée au profit d'un(e) candidat(e).  L'entrée dans le groupe des initié(e)s se fait au cours d'une cérémonie symbolique appelée cérémonie d'initiation.

Historiquement on pourrait dire que l'initiation est corrélée à deux paradigmes :

- un statut social qui identifie l'initié-e à une compétence ou à une fonction sociale,

- une entrée dans un possible processus d'immortalité.  (voir un développement sur ce sujet)

Aujourd'hui, on peut aussi comprendre l'initiation maçonnique comme une formation et un engagement dans une autre manière de vivre ; on pourrait dire que cette autre manière de vivre est basée sur trois principes :

  1. L'amélioration personnelle vers une plus grande authenticité et un rapport à l'autre fondé sur la recherche de relations pacifiques,

  2. Le renforcement du lien social pour une harmonie des rapports sociaux fondée sur la solidarité et l'altruisme,

  3. Le respect des convictions et des croyances de chacun avec le refus d'imposer aux autres ses propres convictions. 

 

Le modèle de l'initiation est le plus souvent fondé sur une conception binaire : le monde vu par les initiés versus le monde de "monsieur(ou madame) tout le monde", le monde des ténèbres versus le monde de la Lumière, l'ordre et le désordre, l'initié(e) et le (la) profane, etc.

 

Cette binarité explique que l'on parle de "mort au monde profane " en évoquant le rituel de l'initiation. (voir ci-dessous un développement sur le testament demandé au  (à la) candidat(e)).
 

 
 

Quels critères

pour faire un choix ?

La démarche initiatique maçonnique se fait dans une loge maçonnique ! Mais toutes les loges ne se ressemblent pas car chacune a sa personnalité. Souvent le choix de la loge n'est pas fait par le-la candidat.e ; c'est le "fruit du hasard" ! Rien n'empêche que ce choix soit réfléchi ; pour cela, il faut mettre en avant des critères qui vous apparaissent importants :

  • La distance avec votre domicile

  • les dates et horaires des réunions

  • La fréquence des différentes réunions

  • le rite utilisé

  • la mixité ou non des réunions

  • l'intérêt pour une méthode de travail

  • l'appartenance à l'obédience

  • la possibilité ou non de visiter d'autres loges

  • etc.

Franc-Maçonnerie

L'appropriation de l'idéal maçonnique est un long processus  que le-la nouvel-le intié-e va vivre et qui met en oeuvre de nombreux mécanismes  !

Il s'agit d'intégrer à sa propre psychologie des notions qui pour la plupart sont peu ou mal connues avant d'entrer en loge, de les critiquer , et au final de les faire siennes par adhésion et non pas par obligation !

 

Le testament philosophique 

pour réussir sa mort initiatique

La plupart du temps le(la) profane qui a fait sa demande entre dans un processus de rencontres, suivi du passage sous le bandeau, avant de se voir annoncé la date de l’initiation ; au total, il peut se dérouler entre quelques mois et un an. C’est une période ambiguë : on n’est pas encore mais on le sera bientôt ; de sorte qu’à part les lectures que l’on peut s’autoriser, les discussions avec le parrain ou la marraine (lorsqu’il ou elle existe), ou avec des ami(e)s franc-maçon(ne)s (dont le conjoint parfois)  tournent souvent autour de généralités : il faut attendre !

Lire la suite 

 

Le vrai obstacle à l’initiation, le rique du basculement sado-maso !

 

On a parfois tendance à utiliser le terme « sado-maso » pour désigner un comportement sexuel ; mais en psychologie, son sens est beaucoup plus large car il désigne plus généralement le couple « bourreau-victime ».

Lire la suite

 

L'initiation ne donne pas de droits, mais simplement des devoirs !

 

Si autrefois, il était assez habituel de voir des francs-maçons se gausser d'être initiés et ceci d'autant plus qu'ils accédaient aux degrés dits supérieurs, on sait bien aujourd'hui que l'initiation maçonnique n'apporte aucune qualité par elle-même. 

Le fait d'avoir vécu un cérémonial, quelle que soit l'émotion qui l'accompagne, ne change rien à l'individu qui reste le même !

L'initiation peut être considérée comme une marque de confiance et un pari !

- "J'ai confiance en toi et je suis persuadé que cette approche de la connaissance avec laquelle tu vas désormais te familiariser, va te permettre de t'améliorer !

- Cette marque de confiance s'accompagne d'un pari car nul ne sait si le nouvel initié (ou la nouvelle initiée) va effectivement se mettre à travailler avec les nouveaux outils dont il-elle dispose désormais !

Le fait d'être initié-e constitue donc un devoir nouveau qui devrait s'imposer et qui consistera pendant des années à lire, écouter, observer et rédiger !

L'initiation maçonnique est-elle ésotérique ?

De façon lapidaire on pourrait répondre Oui et Non !

Si on comprend le mot "ésotérique" dans son sens premier d'une transmission d'une connaissance d'un Maître à un élève  de façon intime , il est clair que l'initiation maçonnique n'est pas ésotérique ! Et ceci pour deux raisons :

- L'enseignement ne se fait pas à partir d'un maitre mais d'un groupe de maîtres ;

- il ne s'agit jamais d'un enseignement "intime" !

Si on comprend le mot "ésotérique", dans son acception d'une connaissance réservé à quelques personnes, là aussi, on peut affirmer qu'il ne s'agit pas d'une initiation ésotérique ; des millions de francs-maçon-ne-s existent de par le monde et il y a longtemps que le groupe maçonnique est devenu une foule !

Par contre si l'ésotérisme est compris comme une connaissance accessible à la seule condition d'être initié, il est clair que l'on doit répondre Oui !

Quels objectifs pour l'initiation maçonnique ?

Solliciter son initiation dans une loge maçonnique est toujours une démarche importante d'un point de vue affectif  et lorsque cette démarche aboutit , l'initiation est d'abord un moment de bonheur partagé même si l'inquiétude est toujours présente devant l'inconnue !

Que faut-il en attendre pour celle ou celui qui la vit ?

Lire la suite

L'initiation maçonnique n'est pas intéressante pour ...

  • Celles et ceux qui pensent que les francs-maçon-ne-s possèdent des pouvoirs mystiques qui les rendraient invulnérables ou capables d'influencer les autres ou les événements ; ces croyances sont des fantasmes qui ne reposent sur rien ; celles et ceux qui en sont persuadés seraient gravement déçus.

  • Celles et ceux qui sont engagés dans un engagement politique ou  politicien et qui penseraient pouvoir profiter de l'engagement maçonnique pour se rapprocher du pouvoir ou avoir des avantages. Généralement, le personnel politique n'est pas très apprécié dans les loges car on sait très bien que dans la majorité des cas il a des contraintes et des intérêts qui ne le rendent pas libre. D'autre part, les nombreuses dérives politiciennes jettent un discrédit sur celles et ceux qui en ont fait une activité rémunératrice !

  • Celles et ceux qui pensent que les francs-maçon-ne-s sont capables de changer le monde et d'apporter une solution novatrice à tous les problèmes. Malheureusement, la vérité oblige à dire que c'est faux.

  • Celles et ceux qui s'imaginent que lorsqu'on est franc-maçon-ne on réussit dans les affaires ou qu'on n'a pas de problème d'emploi ! Combien ont été déçus en s'apercevant que tout cela était du vent !

 
 
 

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !