top of page

300ème anniversaire des Constitutions d'Anderson

Dernière mise à jour : 16 août 2023


Le titre exact est bien "The Constitutions of the Freemasons" mais on a coutume de nommer ce livre "Les constitutions d'Anderson" du nom d'un des auteurs, le pasteur James Anderson (1678-1739) !


La première version est parue en 1723 et nous fêtons donc cette année le 300 ème anniversaire de cette publication !


Cet ouvrage est comme une "Bible" dans la mesure où il a fixé des règles, émis des opinions, ré-écrit l'histoire ! Aujourd'hui, avec le temps, on peut se permettre de prendre une certaine distance ! La réalité objective nous oblige à reconnaître que si la Franc-Maçonnerie est une intention, elle n'a pas encore trouvé une réelle application ! Les obédiences maçonniques qui devraient avoir la responsabilité de lui donner le dynamisme nécessaire se sont révélé impuissantes et souvent, responsables de dérives !



Les auteurs :


Pour la première édition de 1723 on reconnaît comme auteurs :


James Anderson (1678-1739) : pasteur

"Anderson est considéré par beaucoup comme un élément central de la naissance de la franc-maçonnerie moderne, cependant, il serait faux de le considérer comme le pivot sur lequel la Grande Loge et la franc-maçonnerie se sont tournées. Anderson n'avait pas les réseaux sociaux, scientifiques et politiques de Desaguliers, Payne et d'autres, tels que Martin Folkes, William Cowper et Charles Delafaye, et avait peu de liens solides avec le cercle restreint au sein de Grand Lodge, y compris les ducs de Montagu et de Richmond." (Source : https://www.1723constitutions.com/)



George Payne (1685-1757)

"Payne apparaît dans les Constitutions de 1723 en tant que maître de la loge Horn Tavern, n ° IV, et en 1749, il était maître de la loge tout aussi influente King's Arms Lodge in the Strand - aujourd'hui Old King's Arms, n ° 28." (Source : https://www.1723constitutions.com/)




Jean Theophilus Desaguliers (1683-1754) : pasteur

Le "français" de l'équipe !

"Les conférences scientifiques de Desaguliers étaient exceptionnellement à la mode. La science émergeait dans la culture populaire et l'intérêt pour les théories de Newton s'était propagé au-delà d'Oxbridge et de la Royal Society aux cafés et tavernes. Les expériences et les conférences de Desaguliers ont diverti, informé et démontré à son public les effets de l'électricité, les propriétés physiques des gaz, l'optique et les orbites de la lune et des planètes." (Source : https://www.1723constitutions.com/)




Les principales différentes éditions


1723 :

Cette première version publiée en 1723 n'est pas formellement signée par les trois auteurs bien que le nom de James Anderson soit cité. "Le texte de 1723 est un texte « anonyme », donc d’une certaine manière collectif." (Sources : Philippe Langlet dans Chroniques d'histoire maçonnique 2017/2 (N° 80), pages 62 à 94)


1738 :

Cette version est "entièrement son œuvre (NDLR : James Anderson) : il la signe et en assume l’entière paternité. S’il reprend en grande partie son texte de 1723, il y ajoute divers éléments qui feront le ravissement des Maçons français en particulier. Ils y verront d’extraordinaires avancées philosophiques ou… autres. Cependant, cette version n’a jamais été reconnue comme officielle par la Grande Loge de Londres et de Westminster." (Sources : Philippe Langlet dans Chroniques d'histoire maçonnique 2017/2 (N° 80), pages 62 à 94)


1815 :

C'est la première Constitution éditée après la création de La Grande Loge Unie d'Angleterre qui scelle la réconciliation entre les "antients" et les "Moderns" : "After the 1813 Union of the two Grand Lodge, the United Grand Lodge of England published its first Constitutions in 1815, minus the history and songs. A revised edition published in 1819 was the last edition to contain an elaborate frontispiece and set the pattern for the Constitutions that are in use today." (source UGLE)



L'essentiel


Ce livre constitue le fondement de la volonté de francs-maçons anglo-français de créer une organisation qui fédère les loges existantes ! En ce sens, ce livre est une référence qui constitue la Grande Loge !


dans de nombreuses loges, les constitutions d'Anderson sont utilisées comme le Volume de la Loi Sacrée ! C'est dire son importance !


Alors que ce livre a été publié en Angleterre, sa diffusion a été mondiale et aujourd'hui encore il fait partie du corpus maçonnique.


Si ce livre est important, constatons qu'il aurait mérité d'être complété. Car s'il crédibilise la création d'une Grande Loge, il ne lui donne pas ses lettres de noblesse ! Aujourd'hui encore une confusion persiste sur la fonction symbolique d'un grand Maître ou d'une Grande Maîtresse.


Le paradoxe pourrait être que les constitutions d'Anderson sont contemporaines de la création d'une Grande Loge mais qu'elles traitent principalement que de la vie en loge. La Grande Loge semble avoir une existence virtuelle sans réelle existence symbolique. Cette réalité explique le foisonnement anarchie de nombreuses Grandes Loges (ou Grands Orients) qui divisent la franc-maçonnerie et l'affaiblissent.




Plus d'infos


Vous trouverez sur ces sites des informations plus détaillées et la possibilité de télécharger des versions traduites en français.







471 vues0 commentaire

Comments


bottom of page