Rechercher

Comprendre le "paysage maçonnique" : Les différents espaces maçonniques

Mis à jour : mai 8

C'est un lieu commun de constater qu'il y a plusieurs catégories de francs-maçons. Selon leurs pôles d'intérêt, on peut les ventiler en plusieurs espaces.




L'espace des loges et des francs-maçons discrets : C'est sûrement l'espace le plus occupé ; ces frères et sœurs vivent la franc-maçonnerie au niveau de leurs loges et se préoccupent pas ou peu de tout le reste.


L'espace des "ambitieux" : il s'agit avant tout de toutes celles et de tous ceux qui s'investissent ou souhaitent s'investir dans l'organisation de leurs obédiences au niveau régional et / ou au niveau national.


L'espace obédientiel : cet espace concerne les participants aux différentes instances des obédiences : convent, commissions, conseil de l'ordre, animations diverses.


L'espace des "commerciaux" : La franc-maçonnerie a un impact économique non négligeable. Les membres de cet espace interviennent dans ce champ économique : cela concerne en particulier l'édition, l'immobilier, l'assurance.


L'espace des politiques : il s'agit là d'un réseau de relations qui se créent en rapport avec les mouvements politiques existant.


L'espace des "hauts" grades : il est en rapport avec l'activité des loges travaillant après le 3ème degré des loges bleues jusqu'aux suprêmes conseils. Cela concerne principalement le rite écossais ancien accepté, le rite écossais rectifié, le rite français moderne ou le rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm.


L'espace des entrées et des sorties : C'est un espace particulier qui regroupe aussi bien les candidats à l'initiation que les démissionnaires. C'est un espace d'entre-deux.

Tous ces espaces ont des inter-relations privilégiées que le schéma illustrant ce post figure.


C'est une réalité qu'il faut prendre en compte sans forcément y mettre un caractère péjoratif. Cette réalité est le fruit d'habitudes, de facilités, des règlements institutionnels et des spécialisations induites par les besoins. Elle explique le caractère peu démocratique des niveaux de responsabilité des obédiences et l'importance de la cooptation en franc-maçonnerie.

203 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout