top of page

Infos diverses et variées

Dernière mise à jour : 21 août 2023



Nous vous proposons différentes informations issues de l'actualité.


Un Manifeste d’un Franc-Maçon dans la Modernité


NDLR : En ce 21/08/2023 notre frère Patrick nous fait l'honneur de nous proposer ce manifeste que nous publions ! Beaucoup de questions, une volonté de mieux faire pour aider et un appel ç l'union ! C'est beau !


Au moment où je prononce le Serment d'Obligation, je prends un engagement fort et solennel qui va définir ma vie maçonnique.


En tant qu'apprenti, je sais que la route sera ardue et que je devrai fournir des efforts longs et pénibles pour tenter, progressivement et modestement, d'apporter ma pierre à l'édifice.


Je m'engage à contribuer à améliorer l'homme et la société.


Il me semble naïf, voire utopique, de penser qu'au cours de deux mois de confinement l'homme pourrait changer et devenir meilleur, moins égoïste. C'est pour cette raison que, en tant que Franc-Maçon et défenseur des valeurs humanistes, je dois donner le meilleur de moi-même, tenir ma promesse et travailler à respecter mon engagement, envers moi-même, ma famille, mes Frères et Sœurs, et l'humanité tout entière.


Mon serment me commande de porter assistance aux faibles.


La question se pose alors : qui sont ces "faibles" ?


Est-ce ceux qui sont matériellement, intellectuellement ou physiquement plus démunis que moi ?


Comment éviter un jugement de valeur dans la définition de ce terme ?


Ne pourrais-je pas, moi-même, me retrouver dans un moment de faiblesse à un moment donné de ma vie ?


Quoi qu'il en soit, je croise chaque jour des personnes en souffrance, des personnes fragiles, souvent seules et très isolées.


Comment puis-je les aider, quotidiennement et à long terme ? Par un geste, une action, une écoute, un accompagnement ?


Je m'engage aussi à pratiquer la justice envers tous.


Cela m'oblige à réfléchir. En effet, face à une injustice, plusieurs options s'offrent à moi : me soumettre, rester neutre, refuser et lutter contre cette injustice. Dans ma vie de tous les jours, je m'efforce d'écouter, de comprendre, avec compassion et empathie, et de ne pas faire souffrir mon prochain.


Mon dévouement envers ma famille est une autre partie de mon engagement.


La famille est un environnement essentiel pour un être humain. Mais parfois, mes préoccupations ou mon travail peuvent m'empêcher d'être aussi dévoué que je le voudrais. Je comprends parfois certaines situations quand il est un peu trop tard. Pour éviter cela, l'anticipation et la communication me semblent indispensables, tout comme la recherche d'un équilibre.


Je m'engage également à être dévoué envers ma patrie.


Idéalement, je la servirai quand elle l'exige, dans le respect des lois, et je la défendrai. Cependant, je dois rester vigilant pour éviter l'extrême idéal du (ultra)nationalisme ou de la haine. Je dois rester reconnaissant, dévoué, et respectueux des lois de la République, du mieux possible, tout en essayant de préserver au maximum mon libre arbitre.


Le dévouement envers l'Humanité fait également partie de mes engagements.


C'est un vaste programme, avec de nombreux idéaux. Il s'agit de lutter contre la pauvreté et les inégalités, la faim dans le monde, le racisme, les violences… et d'agir pour défendre l'école et promouvoir l'éducation pour tous. Les sujets sont nombreux : il est essentiel pour moi, en tant que Franc-Maçon, de me mobiliser et de participer activement à des œuvres humanitaires et sociales.


Le dévouement, l'esprit de service, l'entraide et la solidarité sont des idéaux qui font partie intégrante de mes principes et valeurs. En m'efforçant d'appliquer ces principes et engagements, je peux essayer de me rendre le plus disponible possible et de me dévouer à mes prochains.


Mais il est aussi essentiel de pratiquer la "dignité envers moi-même" pour être capable de servir les autres.


Faut-il que ces principes me rendent digne ou est-ce la pratique de la "dignité envers moi-même" qui me permettra de me dévouer en me sentant libre, heureux, en bonne santé, pour trouver la force de tenir ces engagements avec patience et sagesse ?


Tout cela demande de sortir de ma zone de confort, de persévérer et de continuer à penser de façon positive lorsqu'une difficulté se présente. Il est aussi nécessaire de prendre du temps pour moi, sans devenir purement égoïste, bien au contraire.


Si je me sens bien, je serai plus ouvert et disponible pour mon prochain, qui à son tour pourra peut-être faire de même et ainsi de suite. Une bonne action peut ainsi créer une chaîne d'autres bonnes actions.


Nous vivons une époque de crise sanitaire et de troisième révolution industrielle.


En plus de la crise sanitaire, sociale et économique qui se profile, certains spécialistes prédisent que la 3ème révolution industrielle que nous vivons depuis quelques années va changer le monde plus profondément dans les 30 ans à venir que dans les 3000 ans qui l'ont précédé.


Comment puis-je travailler à la prospective et tendre vers l'utopie maçonnique tout en intégrant dans ma vie les changements liés au numérique et à ses dérivés comme les biotechnologies, l'intelligence artificielle, le transhumanisme etc. ?


À l'heure où les GAFA (mi) et les BATX pèsent plus de 5 000 milliards de capital, comment puis-je mettre en pratique en toutes circonstances la grande loi de la solidarité humaine et limiter les inégalités qui se creusent de jour en jour ? Les difficultés sont nombreuses dans nos vies.


Chacun, avec ses différences et malgré ses doutes, peut faire le bien autour de lui.


Mais les relations humaines parfois empêchent de travailler sereinement pour le bien de tous.

Plus que jamais, nous avons besoin des valeurs humaines que la Franc-Maçonnerie promeut et défend.


Dans l'immédiat, le monde dans lequel je vis ne me semble ni juste ni équitable, et toutes les souffrances (faim, maladies, guerres, injustices, souffrances personnelles…) sont malheureusement bien réelles et semblent s'intensifier dans le climat actuel. Cette situation pose beaucoup de questions à la Franc-Maçonnerie.


Comment puis-je agir à mon niveau ? Comment puis-je rester fort et déterminé face à cette réalité complexe ?


En réponse à cela, je propose la création d'un livret d'information, d'un site internet et d'une application mobile pour aider les personnes en détresse, les informer sur les différentes aides disponibles et les orienter vers les services adéquats.


Ce travail est une nécessité, qui doit être partagée par tous les Francs-Maçons. Il est important de montrer à tous que nous sommes là, que nous agissons, que nous avons la volonté de faire avancer les choses, même si nous ne sommes pas toujours très visibles.


Je suis un Franc-Maçon et je jure de travailler sans relâche pour l'amélioration de l'homme et de la société, en respectant mes engagements, mes principes et mes valeurs.


Je suis engagé à bâtir un monde meilleur, plus libre, plus égalitaire, et plus fraternel. Je ne peux le faire seul, et je fais appel à tous mes Frères et Sœurs pour se joindre à moi dans cette noble tâche.


NDLR : nous retransmettrons à notre frère Patrick les réactions et commentaires que vous voudrez bien nous adresser via la page contact !




Un temple à découvrir et à visiter


Notre soeur Florence nous adresse ce petit message :

"Si vous pouviez faire allusion à mon très beau Temple qui est un des rares temple du XVIII° siècle à être ouvert au public, cela me ferait très plaisir. Une belle collection d’o

bjets rituels, de cordons, de tabliers et de documents est présentée sur le parvis du Temple.

Ouvert toute l’année sauf du 20 décembre au 7 janvier, tous les jours de 14 h à 18 h. Visite guidée et commentée.

Fraternellement


Florence Mothe"







Un article de Sud-Ouest Magazine pour en savoir plus - à télécharger gratuitement !

Sud Ouest Mag 17_06_2023 Château de Mongenan Temple maçonnique copie
.pdf
Télécharger PDF • 564KB


Vient de paraître le N°62 de la Gazette de la Fraternité

voir le sommaire ci-contre !


Pdf à télécharger en cliquant ci-dessous :


NUMERO-62
.pdf
Télécharger PDF • 1.41MB


Cette présentation, quelque peu provocatrice, n'empêche pas de trouver un intérêt dans tout ce qui concerne de près ou de loin la franc-maçonnerie !


Pourquoi et comment faire sa demande pour entrer en Franc-Maçonnerie


Nous sommes tous passés par ce stade : le désir coexistant avec des inquiétudes avant de prendre la décision d'écrire !

A vous qui vivez ce moment particulier, nous vous proposons une information pour vous permettre de prendre librement votre décision, quelle qu'elle soit !

Pour de multiples raisons, l'idée de rejoindre une loge maçonnique vous trotte dans la tête !


Vous vous êtes informé(e), vous avez sûrement discuté avec des francs-maçon(ne)s, peut-être avez-vous un parrain (une marraine), il ne vous reste plus qu'à faire votre demande !



De bonnes et de mauvaises raisons


Tout d'abord rappelons que la tradition veut que la présentation d'une demande d'entrée dans une loge soit parrainée ; cela signifie qu'une soeur ou un frère présente la candidature d'un profane qu'elle ou il connaît et garantit la moralité, l'honnêteté et le sérieux. On appelle cela une cooptation.


En fait, aujourd'hui il est possible d'adresser directement une demande d'adhésion à une obédience qui répercutera à une loge proche du domicile du candidat ou de la candidate.


Sachez aussi que l'appartenance à une loge maçonnique n'est jamais une urgence et que si pour une raison ou une autre vous n'êtes pas très disponible mieux vaut attendre quelques mois ou quelques années.


Une loge maçonnique n'est pas un club pour affairistes ou un réseau de politiciens à la recherche d'une faveur d'un puissant. On ne vient pas en loge pour obtenir un emploi. Etre franc-maçon-ne ne donne aucun droit, que des devoirs !

Il existe, bien sûr, des personnes qui ont réussi à être acceptées dans une loge maçonnique et qui l'ont fait par intérêt ! Dans la majorité des cas cela se passe mal et bien souvent elles ne trouvent pas leurs comptes et sont amenées à démissionner.


Quelques mauvaises raisons :

  • Faire plaisir à un-e ami-e franc-maçon-ne qui aimerait bien que vous veniez étoffer sa loge ! On ne fait pas sa demande pour faire plaisir ! Un jour ou l'autre vous pourrez regretter et ce sera du gâchis !

  • Rentrer en franc-maçonnerie parce que vous avez l'impression que cela facilitera votre carrière ! Cela peut être tentant lorsqu'on observe dans une administration ou dans une entreprise que comme par hasard la rumeur laissant entendre que le patron est un franmac, certaines promotions ne semblent pas aller de soi ! Si c'est vrai ce n'est pas à l'honneur de cette personne et ce genre de pratiques peut produire des effets redoutables en sens inverse ! si c'est faux, vous allez entrer avec l'arrière pensée de magouillage et vous serez mal à l'aise !

  • Adhérer à une loge pour faire comme un parent ! Là encore, si cela ne vient pas de vous et de vous seul , ce ne sera pas clair !


Quelques bonnes raisons


  • Vivre une vraie cooptation avec une relation de confiance qui s'est dévoilée à vous à l'occasion de discussions personnelles ; cette amitié qui s'est nouée pourra se poursuivre si vous êtes admis-e !

  • A la suite de lectures vous vous êtes intéressé-e à tout ce qui concerne la franc-maçonnerie et vous en êtes venu-e à cette idée de la rejoindre !


Les différentes étapes


Avant de faire sa demande, il faut ... :


Lire ou avoir lu :


Plusieurs livres pourraient être conseillés ; pour des francophones, je conseillerais :

- des livres de philosophie générale :

- L’apologie de Socrate de Platon,

- Le discours de la méthode de Descartes,

- Candide ou L’Optimisme de Voltaire,

- Crime et Chatiments de Dostoievski.

- La Bible : même si vous n'êtes pas chrétien, l'ancien et le nouveau testament seront toujours les premiers livres de référence pour comprendre le symbolisme maçonnique.

- Une encyclopédie : la consultation d'une encyclopédie sera une aide précieuse !

.

- des livres sur la franc-maçonnerie :

- Roger Dachez et Alain Bauer, La Franc-maçonnerie, PUF, coll. « Que sais-je ? » (no 3993), juin 2013

- Michaël Segall, Dictionnaire maçonnique, terminologie des rituels maçonniques, Paris, Éd. Dervy, coll. « Pierre vivante »

- Jack Chaboud, Marie-Stéphane Chaboud, André Combes, Roger Dachez, Antoine Faivre, Serge Lafitte, Jean Mercier, Pierre Mollier, Luc Nefontaine et François Thual, 20 clés pour comprendre la Franc-Maçonnerie, Paris, Éd. Albin Michel


- des journaux d'information générale : en France le journal "Le Monde" est une référence


Avant de faire sa demande, il faut aussi :

- avoir une profession , un domicile et dans une situation de stabilité familiale. Il n'est pas conseillé de faire sa demande d'entrée en loge maçonnique si on est encore étudiant ou dans une situation instable avec des problèmes.

- pouvoir consacrer un certain budget sans mettre en danger la dépense journalière ; cette somme varie suivant les pays et les obédiences mais elle n'est pas négligeable.

- être en bonne santé et avoir une vie saine sans addictions : il vaut mieux ne pas consommer de boissons alcoolisées ou très modérément, ne pas fumer ou très peu, ne pas consommer de drogues.

- en parler à ses proches (épouse, mari, parents) pour avoir leur accord. Vouloir cacher à sa famille cette démarche pourrait créer des problèmes par la suite.

- préparer un certain nombre de documents qui seront demandés comme par exemple :

- les papiers d'identité (carte d'identité ou passeport)

- diplômes de scolarité,

- attestation de travail,

- extrait de casier judiciaire.

Avant de faire sa demande, il faut choisir l'obédience à laquelle on souhaite appartenir :

L'obédience maçonnique est généralement une association de loges maçonniques ; la plupart du temps, une loge est donc affiliée à une obédience et chaque obédience à un mode de fonctionnement particulier ; donc mieux vaut choisir l'obédience en fonction de certains critères qui vous tiennent à cœur ce qui évitera d'être ensuite déçu.

Plusieurs critères peuvent être importants pour vous, comme par exemple :

- Certaines obédiences exigent une croyance en un Dieu,

- Certaines obédiences n'acceptent que des hommes,

- le montant des dépenses qui vous seront demandées,

- les obligations de réunions.

En Afrique, les loges maçonniques peuvent être rattachées soit à des obédiences africaines soit à des obédiences étrangères. Dans les pays francophones, les obédiences étrangères sont surtout françaises.

Il faut donc que le candidat se renseigne pour savoir quelles sont les obédiences représentées dans son pays. C'est généralement facile grâce à des recherches sur google.

Une fois le choix de l'obédience fait il faut recueillir son adresse ce qui ne pose pas généralement de problèmes. Naturellement, si le choix a été fait d'une obédience étrangère, il faudra adresser sa demande à l'adresse de l'obédience à l'étranger.


Le processus d'adhésion à une loge maçonnique est débuté lorsqu'une demande écrite est déposée. Cette demande peut être déposée de deux façons :

  1. soit le candidat ou la candidate connaît un franc-maçon (ou une franc-maçonne) et souhaite adhérer à sa loge : dans ce cas, on peut confier la lettre de demande d'adhésion directement à la connaissance maçonnique.

  2. soit le candidat ou la candidat n'a pas la possibilité d'avoir une connaissance maçonnique, auquel cas la demande devra être envoyée par voie postale.


La demande d'adhésion proprement dite :

Il s'agit :

- d'une lettre expliquant :

  • la situation présente du demandeur (ou de la demandeuse) avec le lieu du domicile, la profession exercée, l'état civil,

  • les raisons qui expliquent la demande d'adhésion,

  • votre désir de rejoindre une loge de l'obédience la plus proche possible de votre domicile.

  • de documents complémentaires :

  • les moyens de vous joindre : adresse postale, courriel, téléphone,

  • un extrait de casier judiciaire,

  • un curriculum vitae,

  • une attestation d'emploi,

  • des photographies d'identité.

  • une enveloppe timbrée avec votre adresse postale pour la réponse.

Une fois la demande formulée, il suffit de la mettre sous enveloppe et de l'adresser à l'obédience choisie, si possible par lettre recommandée avec demande d'accusé de réception.

Une fois cela fait, il vous faudra faire preuve de patience pour attendre une réponse ; le temps de réponse est variable selon les obédiences mais un délai est possible.

La plupart du temps, la réponse adressée au demandeur ou à la demandeuse n'est pas une vraie réponse avec acceptation ou refus.


L'obédience qui reçoit ce genre de demande va généralement la transmettre à une des loges de l'obédience proche du domicile du demandeur ou de la demandeuse. Et là une autre période va s'ouvrir pendant laquelle des contacts seront pris, des enquêtes effectuées ; et ce n'est qu'au bout de ce processus que la vraie réponse sera donnée.


Comment devenir franc-maçon ou franc-maçonne en Afrique ?

Le processus est le même que pour l'Europe. Ce qui change c'est la difficulté à trouver les bonnes adresses.


En Afrique, il existe des obédiences maçonniques nationales et des loges appartenant à des obédiences maçonniques étrangères !


La plupart des loges maçonniques africaines sont situées dans les grandes villes (le plus souvent les capitales).


La franc-maçonnerie n'est pas toujours bien comprise par l'opinion publique africaine ; suite à des dérives politico-mafieuses et de l'ostracisme catholique, les loges maçonniques sont l'objet d'accusations diverses ce qui explique la discrétion des francs-maçons africains !


Et pourtant, il existe d'authentiques loges maçonniques africaines sérieuses et responsables.



619 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page