Rechercher

Il faut sauver la franc-maçonnerie !

Mis à jour : juil. 21



La franc-maçonnerie c’est d’abord un projet, une « intention » ; réunir les êtres humains porteurs de hautes valeurs morales.

Pour réussir ce challenge, trois conditions ont été proposées par les initiateurs :

  • Une bienveillance mutuelle fondée sur le respect, l’écoute et la recherche personnelle,

  • Un rituel permettant destructurer un temps de méditation,

  • Un lieu la loge : c’est l’atelier de la rencontre pour un temps d’apprentissage en dehors des contraintes de la vie profane.


Dans cette dynamique, la loge maçonnique avait toute liberté d’initiative ; le franc-maçon se définissait comme un être humain libre dans une loge libre.

Pour de nombreuses raisons historiques, sociologiques et psychologiques, les loges maçonniques ont délégué au fil du temps leurs prérogatives à un niveau fédéral avec la création des obédiences ; la franc-maçonnerie est ainsi devenue une institution.

Cette institutionnalisation de la franc-maçonnerie a permis son extension mais aussi son appauvrissement idéologique ; les loges sont devenues des clubs caritatifs, des associations militantes du progrès social ou des cercles mystiques.

Aujourd’hui, si la franc-maçonnerie conserve un attrait, de nombreux problèmes perturbent son fonctionnement ; citons les principaux :

  • Les loges ne sont pas libres : elles sont soumises à des obligations obédientielles qui imposent un rythme de travail administratif sclérosant.

  • Les obédiences sont devenues des enjeux de pouvoir ;

  • Les rituels utilisés ne correspondent plus aux évolutions de la pensée philosophique.

  • Le coût financier de l’adhésion à la franc-maçonnerie institue une discrimination qui interdit des candidatures de jeunes.


La pandémie au Covid-19 a montré l’incapacité des obédiences à maintenir une activité maçonnique aussi bien dans la période de confinement que dans celle du déconfinement.

Il faut sauver la franc-maçonnerie en redonnant aux loges leurs responsabilités.

C’est aux obédiences d’effectuer les réformes nécessaires permettant aux loges de fonctionner plus simplement et plus librement.

  • Redonner aux loges la liberté de se gérer comme elles l’entendent,

  • Simplifier la gouvernance des obédiences

  • Diminuer la dépendance des loges aux problèmes immobiliers,

  • Diminuer le montant des capitations.


Sans réformes obédientielles, le dynamisme des loges et leurs capacités à assurer un fonctionnement conforme à leur raison d’être, continueront à décliner.


L’originalité de la franc-maçonnerie provient de cette singularité de la vie en loge. Les obédiences ne peuvent pas faire vivre la franc-maçonnerie si les loges ne jouent pas leur rôle.


Pour sauver la franc-maçonnerie, nous souhaitons :


Témoigner :

  • de notre vécu maçonnique agrémenté de connaissances accumulées par des rencontres et de nombreuses lectures ;

  • de l'originalité de cette démarche maçonnique (pas si facile à comprendre) ;

  • de nos désirs de voir ce bel idéal mieux connu et apprécié !


Partager :

  • une connaissance aussi bien de nos erreurs que de ce que nous pensons un bonheur ;

  • les ressentis et les réflexions des lecteurs et des contributeurs. N'hésitez pas à nous transmettre vos propres réflexions que nous pourrons publier avec votre accord (tout en préservant votre anonymat si vous le souhaitez)

Valoriser :

  • l'idéal maçonnique ; nous pensons que cet idéal s'adresse à tout un chacun et qu'il n'est pas nécessaire d'être franc-maçon-ne pour l'adopter.

  • la démarche maçonnique qui s'adresse aussi bien aux maçons qu'aux non-maçons ; Les maçon-ne-s la vivent pleinement mais les non-maçon-ne-s peuvent très bien la comprendre et se l'approprier !

  • la diversité des thèmes de réflexion


Inciter :

  • les loges à prendre des initiatives conformes à notre exigence éthique,

  • les obédiences à transformer leurs modes de fonctionnement pour y apporter plus d'efficacité, moins de bureaucratie, plus de transparence et une meilleure coordination avec les loges,

  • toutes les francs-maçonnes et tous les francs-maçons à l'exemplarité et à l'engagement pour un renouveau de la démarche maçonnique.

Un argumentaire qui explique notre motivation :


  1. La franc-maçonnerie ne se porte pas très bien au niveau mondial

  2. Les loges maçonniques qui sont à la base de la démarche maçonnique sont devenues dépendantes de la gestion des obédiences

  3. Les obédiences sont devenues des bureaucraties très préoccupées par la gestion financière

  4. Aujourd'hui, être franc-maçon ou franc-maçonne, ne donne pas une lisibilité claire

  5. Il faut sauver la franc-maçonnerie

  6. C'est l'obligation morale des obédiences maçonniques de s'engager pour se réformer afin de permettre aux loges de retrouver leur liberté !

  7. Il faut sauver la franc-maçonnerie parce qu'un franc-maçon (ou une franc-maçonne) c'est un être humain libre dans une loge libre !

Créé en novembre 2015, le site idealmaconnique.com n'est pas un site marchand ni une officine chargée de promouvoir une chapelle ; nous n'avons comme unique ambition de démontrer que la démarche maçonnique peut se caractériser par :

  • Le sérieux

  • L'ouverture

  • La rigueur.

Nous nous réclamons du sérieux pour le respect de l’éthique de notre engagement (aussi bien à titre personnel qu’en qualité de franc-maçon(ne), pour la pratique des rites, pour la qualité de notre travail en loge et pour le sérieux de nos réflexions.


Nous prônons l’ouverture d'esprit pour que l’idéal maçonnique ne soit pas perçu comme sectaire et dogmatique : ouverture vers l’abolition de la ségrégation des genres, ouverture vers les non-croyants (et athées), vers une plus belle approche des autres cultures du monde, ouverture vers les profanes aussi et vers tout ce que l’intelligence humaine a produit et continue de produire.


Nous proposons aussi une réflexion sur des réformes que nous jugeons indispensables pour mieux faire connaître les valeurs maçonniques et adapter nos rituels et nos organisations au monde moderne et aux connaissances contemporaines. L’idéal maçonnique mérite d’être plus connu et plus diffusé dans toutes les couches de la société et dans tous les pays du monde. L’idéal maçonnique, tout en respectant les traditions, doit se tourner vers le futur et vers les jeunesses du monde. Il est temps de tourner la page du XVIIIème siècle.

Refusant les polémiques stériles, nous ne voulons pas nous immiscer dans les problèmes obédientiels et dans les conflits interpersonnels car nous pensons que la franc-maçonnerie est une belle et grande famille où chaque sensibilité peut avoir sa place et qu’il ne peut y avoir de concurrence entre nous !

Nous sommes une petite équipe de sœurs et de frères de différentes obédiences et nous ne souhaitons pas une personnalisation de nos réflexions car nous n’avons pas d’autre ambition que celle de participer au débat d’idées et à la valorisation de notre idéal. Nous acceptons des orientations différentes ce qui explique que sur un même sujet vous pourrez trouver des articles avec des approches différentes.


Toute notre extériorisation passe par un nom d’emprunt : Mateo Simoita dans lequel nous nous reconnaissons tous. Nous revendiquons le secret nécessaire au respect de nos familles.


Si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ces valeurs et dans cette démarche, n'hésitez pas : à nous contacter, à vous abonner ; l'abonnement constitue un soutien moral indéniable qui nous encouragera, à contribuer en nous confiant vos planches et vos réflexions (qui seront publiées sous le sceau de l'anonymat si vous le souhaitez).


Ensemble nous pouvons contribuer à valoriser ce bel idéal qui est le nôtre et à redonner une plus grande lisibilité à notre engagement dans le monde !


Version française du post

                                    "We must save the freemasonry !"


La franc-maçonnerie a été créée au 18ème siècle en Angleterre par des intellectuels soucieux de ramener la Paix dans un pays divisé par des querelles sectaires.


Cette démarche pacifique pour œuvrer pour une harmonie sociale et pour rassembler les hautes valeurs morales a suscité beaucoup d’espoir partout dans le Monde.


Aujourd’hui, trois cents années après sa fondation, on doit malheureusement constater que, quelque soit les pays, la franc-maçonnerie ne se porte pas très bien.


Alors que la pensée maçonnique se veut universelle, aujourd’hui la franc-maçonnerie est divisée ; les obédiences maçonniques fonctionnent le plus souvent pour elles-mêmes et contestent la légitimité des autres.


Dans certains pays, les loges maçonniques sont devenues des clubs caritatifs pour une bourgeoisie aisée ; dans d’autres pays, les loges sont animées par des politiciens ; dans d’autres, il s’agit de réseaux d’affaires ou des cercles mystiques.


Les rites ajoutent à la division : chaque rite s’organise de façon parfois concurrentiel avec les obédiences.


Dans de nombreux pays, la relation des obédiences avec le pouvoir politique leur ôte toute indépendance morale.


Par ailleurs, l’ancienneté des rituels maçonniques les rendent incohérents avec l’évolution des connaissances et mal adaptés aux différentes cultures du Monde.


Toutes ces raisons expliquent que pour les nouvelles générations, la franc-maçonnerie ne semble plus crédible et suscite un désintérêt !


Et pourtant, les motivations qui ont conduit à la création de la franc-maçonnerie sont toujours d’actualité : les êtres humains ont de plus en plus besoin de Paix et d’Harmonie :

  • la violence physique, par la guerre et les attentats, est omniprésente,

  • les nationalismes et le repli sur soi apparaissent comme des solutions pour des populations apeurées,

  • le risque induit par les atteintes à l’environnement met en péril l’avenir même de notre toilette.

Pour toutes ces raisons, des francs-maçons se lèvent pour dire : « Il faut sauver la franc-maçonnerie ! »


Il ne s’agit pas de créer une obédience ou une organisation maçonnique supplémentaire ; il s’agit simplement d’alerter les consciences afin que les responsables des obédiences maçonniques des différents pays prennent l’initiative de revoir leurs modes de fonctionnement. Parmi toutes les obédiences la Grande Loge Unie d’Angleterre a une très grande responsabilité. Elle a l’autorité morale qui lui permettrait d’enclencher un mouvement vers une rénovation indispensable !


Aujourd’hui, si nous voulons que la Franc-Maçonnerie redevienne une référence pour plus de Paix et d’Harmonie partout sur notre planète, il faut que sa méthode de travail dans des loges modernes soit accessible au plus grand nombre en privilégiant l’entente, la réconciliation, le respect de la liberté d’expression, la préservation de la Nature et de notre planète et la recherche de la perfection morale.


Ce modeste site souhaite jouer un rôle d’alerte et de sensibilisation.


Si vous aussi vous partagez cette analyse, quel que soit votre pays, rejoignez-nous !


Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons convaincre nos obédiences de se mobiliser pour un renouveau de l’organisation de l’ordre maçonnique.


Nous avons décidé d’avoir deux langues de communication, l’anglais et le français.


Nous avons aussi besoin de votre participation pour contribuer à rendre ce site encore plus attractif !


N’hésitez pas à vous porter volontaire !

Abonnez-vous à notre site
Idéal Maçonnique

Quelques sœurs et frères de différentes obédiences et n'ayant comme unique motivation que celle de transmettre notre amour de la Franc-Maçonnerie dans une optique de pragmatisme et de modernité. Notre animateur, c'est Mateo Simoita, un franc-maçon du GODF qui a plus de 40 ans d'ancienneté maçonnique. C'est aussi notre signature commune.

Mateo Simoita
Responsable du site idealmaconnique.com

Médecin retraité ; initié en 1979 au Grand Orient de France.

  • Twitter