Rechercher

Impressions de lecture : "Histoire du Droit Humain dans l'Est de la France"

Dernière mise à jour : 6 sept.



« Comprendre d’où on vient », tel pourrait être une des raisons d’être de cet ouvrage !

C’est vrai pour les sœurs et les frères du Droit Humain de la région Est, mais cela l’est aussi pour tout-e franc-maçon-nne car cette période du XXè siècle explique ce que nous vivons aujourd’hui. Il est donc important de comprendre ce qui s’est passé.



C’est un ouvrage collectif réalisé par Martine et François Mercier, Jacques Heidenreich et Michel Meley et rien ne nous permet de commenter le partage des tâches !


Vraisemblablement réalisé pour un usage interne à l’obédience du Droit Humain, ce premier tome de l’Histoire du Droit Humain dans l’Est de la France peut aussi intéresser un public beaucoup plus large grâce en particulier aux nombreuses pages qui évoquent les différents contextes.


Ce livre de mémoire concerne la région Est dans l’organisation du Droit Humain France ; on compte au total 13 régions (voir carte ci-jointe). La région Est regroupe les loges de 17 départements (en 2019 elles étaient 98 soit près de 14 % de l’ensemble des loges françaises du DH).






Globalement, on pourrait diviser cette œuvre en quatre principales parties :


  • La période de création des loges (de 1893 à 1920)

  • Un aperçu des loges créatrices (de 1920 à l’après deuxième guerre mondiale)

  • La période clé des années 1980.

  • Le contexte national et international




Le développement correspondant à la période de création de l’obédience (les chapitres I et II) permet de comprendre quatre éléments :


- La force d'influence de quelques maçonnes et maçons qui ont su résister au découragement pour imposer la création de loges mixites. Et cela dans une période compliquée ! Vraiment on peut les féliciter !


- La caractéristique du fonctionnement du Droit Humain avec l’importance du Suprême Conseil universel mixte où tout se décide dans le cadre d’un groupe de quelques personnes ! Cela a sûrement permis de traverser des crises mais à quel prix ?



- L’importance du courant pacifiste avant la guerre de 14-18 dans lequel de nombreux francs-maçons ont milité et qui était associé à un réel engagement pour une fraternité maçonnique européenne (en particulier en 1907 « la promesse de la Schlucht ». Aujourd’hui, ce courant pacifiste a perdu sa crédibilité mais c’est un vrai déchirement pour tant d’esprits sincères qui espéraient que la Paix « soit possible !» a ce propos, on lira avec profit un article de Fulvio Conti paru dans Les Cahiers de la Méditerranée intitulé "La Franc-maçonnerie et le mouvement pour la paix en Europe (1889-1914)"


- Dans le processus de création des loges, la fraternité maçonnique inter obédientielle joue son rôle et facilite le processus !




L’aperçu des loges créatrices (de 1920 à 1960) se retrouve dans de nombreux chapitres.


C’est le côté humain pour parler de celles et de ceux qui ont assumé la création des loges avec toutes les difficultés à surmonter que l’on peut imaginer. Les sœurs et les frères des loges concernées y seront sûrement particulièrement attentifs. Pour les autres c’et l’occasion de prendre connaissance de certains personnages exceptionnels et en particulier :

  • Corneille Kahn (1855-1923)

  • Edmond Bazire (1862-1943) (voir un article biographique dans « Le Maitron »

  • Marc Rucart (1893-1964) – Il est fait en particulier référence au rôle que ce frère joua pour améliorer les relations entre l’Eglise catholique et la Franc-maçonnerie et à la cabale que certains frères développèrent à ce titre ce qui entraîna sa démission.

  • Marc Grosjean (1918-1997)

Bien que la 22ème condition d’admission à la IIIème Internationale (qui interdit l’appartenance maçonnique en particulier au Parti Communiste) date de 1922, il en sera rapidement question pour la période après-guerre et concernera l’influence communiste dans les loges.


La période 1939-1945 est traitée de façon générale ; les auteurs ne cachent pas l’attitude collaborationniste de nombreux francs-maçons des différentes obédiences (68 parlementaires maçons ont voté la confiance au Maréchal Pétain ; 19 se sont prononcé contre). Cependant, il est fait référence à des sœurs et des frères s’étant engagés dans la Résistance. Les auteurs citent plusieurs témoignages concernant les difficultés pour procéder au rallumage des feux des loges de la Région.



La période clé des années 1980 nous renvoie à cette émulation intellectuelle que nous sommes nombreux à avoir partagé et en particulier à cet esprit des Colloques de Ferrette (de 1981 à 2001).



Ces quatre aspects du livre sont complétés par d'autres secteurs d'intérêt ( voir aussi la table des matières en fin d'article):


1 - Les différentes reproductions de documents authentiques présentent un grand intérêt historique. On pourra regretter que la qualité de certaines reproductions laisse à désirer.


2 : Quelques bizarreries : Cette Histoire du Droit Humain dans l’Est de la France comporte ce que l’on pourrait appeler quelques bizarreries et en particulier le thème astrologique d’une loge maçonnique, la RL « Le Niveau » !


3 - La période de la deuxième guerre est évoquée avec des témoignages sur le comportement antimaçonnique des autorités françaises.


On peut féliciter les quatre auteurs qui se sont lancés dans cette aventure pour réaliser une œuvre de mémoire. Bien sûr, il ne s’agit pas à proprement parler d’un travail d’historien. Il y a manifestement une sympathie pour la cause obédientielle qui peut avoir gommé certaines données. Mais cela n’est pas trop grave car le lecteur, ou la lectrice, y trouvera son intérêt.


C’est un ouvrage qui mérite d’être lu en prenant des notes pour se référer à la chronologie afin de replacer les faits évoqués dans le contexte.


Pour un-e profane, l’intérêt portera sur le regard posé sur cette activité associative particulière dans laquelle tant d’énergie est déployée par des êtres divers parfois célèbres dans leurs communes, parfois inconnus ! C’est grâce à eux que le Droit Humain existe aujourd’hui avec ses spécificités : la mixité et l’internationalisme !


L’Histoire ne se discute pas, elle doit être acceptée en tant que telle. Vouloir la manipuler pour en tirer des conclusions flatteuses est une tentation que de nombreuses obédiences utilisent sans vergogne. Les quatre auteurs de cette Histoire du Droit Humain dans l’Est de France n’ont pas succombé à cette tentation mis à part peut-être la référence au Phénix qui semble « tirée du chapeau » ! Pardonnons leur !


Si Enseignement il doit y avoir, peut-être pourrait-on suivre François Mercier, Jacques Heidenreich, Michel Meley et Martine Mercier (c’est dans cet ordre que les auteurs sont affichés, sans que l’on en sache la raison) lorsqu’ils remarquent combien la vie maçonnique est dépendante de « leaders », c’est-à-dire de personnalités fortes qui marquent les esprits et ont une capacité d’entraînement ; ce fut le cas pour Maria Deraismes, ce sera aussi le cas pour en particulier Edmond Bazire !


Un autre enseignement saute aux yeux : l'attitude rétrograde du Grand Orient de France qui refuse d’accepter le caractère maçonnique des sœurs du DH et impose la seule reconnaissance des frères ! Il faudra plus de 100 ans au GODF pour réparer cette erreur funeste !



Plus largement on voit bien combien la création de loges maçonniques est difficile ; 98 loges en près de 120 ans d’existence dans une région qui rassemble plus de huit millions d’habitants, c’est naturellement peu et que d’énergie pour arriver à ce résultat ! Le Droit Humain est une belle obédience qui a une vraie identité ; elle mériterait de prendre plus d’importance !


A noter que le travail d’imprimerie laisse peut-être à désirer : soyez très précautionneux si vous ne voulez pas voir les pages se détacher !



 

Réaction des auteurs :

"Notre effectif régional à fin 2021 est de 1988 FF et SS et non "environ 250 " (*) comme tu l'écris ( ce qui ferait pour 98 Loges, 2,5 F F et SS par Loge....difficile de fonctionner dans ces conditions !)

L'utilisation de l'image du Phénix est délibérée: nos Loges, comme notre région de l'Est de la France dans son ensemble, renaquirent de leurs cendres après les dévastations humaines, économiques et sociales, de la première et de la seconde guerre mondiale

Tu parles de "l'attitude rétrograde du Grand Orient": Nous avons insisté, chaque fois que nécessaire, sur le rôle important qu'ont joué de nombreux FF du GODF et dans une certaine mesure de la GLDF, dans la création , entre les deux guerres mondiales, et la reprise d'activité , après la Libération, des Loges du Droit Humain de notre région."


NDLR : * : En fait il s'agissait d'une faute de frappe : sur la base d'une moyenne de 25 membres par loge on approchait les 2500 FF et SS : correction effectuée !


 


Histoire du Droit Humain dans l’Est de la France – Tome I – 1904-1990

Auteurs : François Mercier, Jacques Heidenreich, Michel Meley, Martine Mercier

Editions : Conform Editions – Avril 2022 – 454 pages – 39 €

Commande par internet



Table des matières


Préface du Très Puissant Grand Commandeur Claudine Fradet

Préface du Grand Maître national Amande Pichegru


Introduction


Avertissement


Chapitre I : Les années 1900, La région Est dans les premières années du Droit Humain

- Les débuts du Droit Humain

- Une période de fortes tensions internationales

- Le contexte national

- L’Est


Chapitre II : 1904-1920 : L’arrivée du Droit Humain dans la région Est

- Le contexte maçonnique

- Le paysage maçonnique de l’Est en 1910

- Le Droit Humain dans l’Est

- La Franc-Maçonnerie dans la Grande Guerre


Chapitre III : Le Droit Humain de l’entre-deux-guerres

- Le contexte général de l’après-guerre. Déséquilibres et tensions

- Le Droit Humain. Un ordre maçonnique qui se structure et s’affirme.

- Les relations avec les autres obédiences maçonniques

- Comment créer une loge en 1920.


Chapitre IV : 1920-1930 Les loges pionnières des années folles dans la région Grand Est

- Nancy N°36 Paix et Humanité

- Auxerre N°759 Harmonie

- Strasbourg N°832 Paix et Bonté

- Montchanin-les-Mines N°833 Travail et Solidarité

- Besançon N° 838 Demeter

- Triangle N° 917 de Lons-le-Saunier


Chapitre V : 1930-1939, de nouvelles implantations

- Les contextes

- Les créations de loges bleues pendant les années de crise

o Nancy

o Saint-Dié N°932 Eugénie Riesler

o Chaumont N° 957 Justice et Bonté

o Reims N°963 Le niveau

o Troyes N°966 Tendre et Fraternel Accueil

o Maçons de l’entre-deux-guerres

- Les congrès régionaux

- Enthousiasmes et désillusions du pacifisme



Chapitre VI : 1939-1945 : de l’étrange défaite à la libération

- Le désastre

- Les libérations et le contexte de l’après-guerre

- Le Droit Humain, une difficile remise en route



Chapitre VII : des trente glorieuses aux années de crise

- Le contexte mondial

- La France de la guerre froide

- La région Est



Chapitre VIII : Le Phénix, de la renaissance à l’envol

- Une difficile renaissance dans l’Est, Nancy et Reims

- La région Est reprend force et vigueur. Besançon, Auxerre, Troyes

- De la renaissance à l’envol : l’arrivée des hauts grades et la décennie 1960

o Le chapitre N°120 Le chardon lorrain

o L’aéropage N°137 Stanislas

- Le temps des premiers essaimages

o Metz N° 1089 Paix Travail Vérité

o Epinal N°1038 Jean Macé

o Besançon chapitre N°128 Camille Charvet

o Dijon N°1139 Florian

o Strasbourg N°832 Paix et Bonté. La dernière reprise d’activité

- Annexe I : Travaux des loges de l’Est 1947-1966

- Annexe II : La démission de Marc Ruart



Chapitre IX : 1970-1981 La consolidation

- Les essaimages se poursuivent sur des territoires nouveaux

o Lons-le-Saunier N°1185 Mosaïque d‘espoir

o Bar le Duc N°1216 Lumière et Harmonie

o Sens N°1262 Harmonie et progrès

o Nancy-Tomblaine N°1267 Mozart

o Chaumont N°1301 Les enfants de la lumière

- Deux créations originales dans le Haut-Rhin

o Colmar N°1263 La rose et l’équerre

o Mulhouse N°1312 Travail initiatique et fraternité

- Le développement des hauts grades

o Troyes chapitre N°152 Le Mandala



Chapitre X : Métamorphose des années 80

- Les contextes

- Métamorphoses au sein de la fédération

- La région Est . Deux personnalités exceptionnelles.

- Les colloques de Ferrette.



Chapitre XI : L’essor des années 80 dans des territoires cohérents

- L’avancée alsacienne

- Mulhouse N°1377 Progrès initiatique

- Mulhouse N°1430 Lumière initiatique

- Saint-Louis N°1437 La triade initiatique

- Strasbourg N°1379 Le buisson ardent

- Colmar Vallée d’Alsace chapitre 163 Le rosier initiatique

- Colmar N°1419 Ombre et Lumière



L’expansion du Droit Humain

- En Lorraine

o Nancy N°1457 Jean Lamour

o Metz N°1455 L’Arche d’Alliance

o Nancy loge de perfection N°77 Mersegert

- En Champagne-Ardenne

o Charleville Mézières N° 1455 Ar Dean

o Troyes Loge de perfection N°84 Plus Être

- En Bourgogne

o Chalon-sur-Saône N)1331 Pamina Tamino

o Vézelay N°1482 Au cœur de la lumière

o Beaune N°1513 Les chemins de la Liberté

o Dijon N°1510 Oméga

- En Franche-Comté

o Montbéliard N°1324 Perséphone



Chapitre XII : Faire vivre la région

- L’arrivée des grades blancs dans la région Est

- Les congrès, une institution en constante évolution

- Annexe : entretien avec Marc Grosjean


Conclusion


Bibliographie sommaire

Remerciements

Glossaire

Liste alphabétique des abréviations

Index

Table des cartes


 

A propos des auteurs


Michel Meley


Bibliographie :

  • "La Franc-Maçonnerie , ce qu'il faut en savoir" - Préface de Jean Eisenbeis - Editions L'harmattan - juin 2016 - 176 pages - 19 € - commande en ligne

  • "Le convent de Lausanne, Temple de la cité - 6-22 septembre 1875" - Editions Michel Meley - Grand Est 2019 - 328 pages - 20 € - Commande en ligne




 



D'autres impressions de lecture maçonnique



119 vues0 commentaire