top of page
Rechercher

Le secret des francs-maçon-ne-s : l'accès à l'immortalité ?



Ne peut-on pas admettre que le véritable fondement de la religion est liée à la possibilité offerte (selon les textes religieux) d'accéder à la vie éternelle, c'est-à-dire à l'immortalité ?


Les églises des religions se disputent la primauté sur des critères de crédibilité, de foi ou de culture.


Mais ce même désir d'immortalité est aussi présent dans le discours des sectes.


Et même dans certains écrits d'auteurs maçonniques, généralement mystiques, on voit poindre cette promesse d'atteindre le statut de "grand initié" ! L'ajout de l'alchimie, de la kabbale, de l'occultisme, de l'astrologie et de la religion égyptienne au corpus biblique a pu donner l'impression que les rituels maçonniques offraient une "expertise" garante d'efficacité pour connaître le grand mystère.


Bien sûr tout cela puise sa source dans l'incroyable capacité de l'imaginaire à faire surgir des croyances et des désirs !


L'initiation maçonnique ne permet pas d'acquérir ne serait-ce qu'un début de potentialité d'immortalité ; ce n'est qu'un rite de passage qui signe l'entrée dans la communauté maçonnique.


Les francs-maçon-ne-s sont libres de croire ou de ne pas croire, d'utiliser des rituels où la croyance structure le discours, mais tout cela est du domaine intérieur de la spiritualité personnelle ; le discours maçonnique nous entraîne dans une autre voie, celle de la fraternité universelle où les êtres humains refusent de céder aux passions pour cultiver l'amour et la bienveillance.



328 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page