top of page
Rechercher

Le Nouvel An Chinois : tradition, poésie, taoïsme !



L’actualité offre avec le 22 janvier 2023 trois axes de réflexion :

  • C’est le 1er jour du nouvel an chinois qui prend le nom d’Année du Lapin (ou du Chat ou du Lièvre) – Elément Eau Yin.

  • Un regard sur la logique de l’énergétique taoïste

  • C’est aussi un prétexte pour ouvrir une réflexion sur la permanence du mythe de l’horoscope dans les sociétés modernes.



Le Nouvel an chinois


Bien que le calendrier grégorien soit la référence internationale incontestée, l'existence de calendriers traditionnels ou spécifiques à une religion maintient un espace poétique et culturel.


Depuis près de 5000 ans, le 1er jour de la 2ème lunaison après le solstice d’hiver, est traditionnellement le début de l’année chinoise ; cette année, cela tombe le 22 janvier !


Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire (qui est aussi adopté par d’autres traditions et en particulier la tradition juive) avec deux particularités :

o 12 à 13 mois lunaires : chaque mois lunaire démarre avec la nouvelle lune jusqu’à la veille de la nouvelle lune suivante (soit 29 à 30 jours par mois lunaire) – pour rétablir le décalage, il est rajouté des mois lunaires épisodiquement ;

o Pour le décompte des années, c’est la course apparente du soleil qui fait référence.


La légende dit que ce calendrier chinois a été institué lors du règle du mythique Empereur Jaune Houang-Ti en l’an 2697 avant JC.


Le nom de l’année comprend trois éléments :

  1. Le caractère Yin ou Yang de l’année : les années paires étant Yang, les années impaires, Yin !

  2. L’élément de l’année : il est choisi dans la liste des cinq éléments : Bois, Feu, Terre, Métal et Eau ; chaque élément affecte deux années ; on dit généralement que la première des deux années correspond à la forme Yang de l’élément et la deuxième année à la forme Yin de l’élément ; à titre d’exemple 2022 et 2023 sont sous l’influence de l’élément Eau : 2022 a été l’Eau Yang, 2023 sera sous l’influence de l’élément Eau Yin.

  3. Le nom d’un animal de la liste des 12 animaux symboliques qui ont un ordre de passage : Le Rat, Le Buffle, Le Lapin (ou Chat ou Lièvre), Le Dragon, Le Serpent, Le Cheval, Le Bouc (ou la chèvre), Le Singe, Le Coq, Le Chien et Le Cochon. Le 22 janvier 2023, nous rentrons dans l’année Lapin (ou Chat ou Lièvre)-Eau-Yin .


L'astrologie énergétique chinoise donne quelques traits de caractère en rapport avec l'énergie du lapin ! On a coutume de relever :

- une très bonne capacité à la critique

- une propension à vouloir conseiller

- une très grande sensibilité à la frustration et aux échecs

- la recherche de la solitude.




La logique énergétique taoïste du calendrier chinois


  • L’animal symbolise une forme d’énergie (influence du Ciel) ; on compte 12 animaux ; le Chat (ou le lapin) correspond à l’énergie Chao-Yin sous sa forme Yin. On est donc dans une cyclologie à base 12.

  • L’élément symbolise un des cinq éléments (influence de la Terre) ; pour cette nouvelle année ce sera l’élément Eau sous sa forme Yin. On est donc dans une cyclologie à base 10.

  • Chaque année est sous l’influence globale

  • soit de l’énergie Yin

  • soit de l’énergie Yang,

  • alternativement ; cette année ce sera l’énergie Yin ! On est donc une cyclologie à base 2.

  • Ces trois cyclologies traditionnellement ont une date de commencement ; il s’agit de l’année – 2697 avt J.C. Si on les combine, on retrouve la même combinaison tous les 60 ans (6x5x2). C’est la durée du « siècle » chinois. Avec cette nouvelle année nous abordons la 39ème année du siècle actuel débuté le 2 février 1984.



Sans vouloir rentrer dans les détails, l’énergétique taoïste peut se comprendre comme un ensemble de courants d’énergie qui permet la vie et l’influe.


Rappelons que dans la pensée taoïste, les vivants sont sous l’influence de la Terre et du Ciel.

Schématiquement on peut considérer la matière vivante et donc l’être humain comme un substrat organique animé par une énergie qui le met en mouvement.


L’influence céleste décline six énergies et l’influence terrestre cinq éléments ; chaque énergie et chaque élément sont bipolaires (polarités yin et yang).



Les 6 énergies sous les polarités yin et yang deviennent 12 branches terrestres symbolisées par les 12 animaux traditionnels : par ordre

1. le rat,

2. le buffle,

3. le tigre,

4. le chat (ou lièvre ou lapin),

5. le dragon,

6. le serpent,

7. le cheval,

8. le bouc (ou mouton ou chèvre),

9. le singe,

10. le coq,

11. le chien

12. et le cochon.


Les 5 éléments sous les polarités yin et yang deviennent les 10 troncs célestes : par ordre

- le bois,

- le feu,

- la terre,

- le métal

- et l’eau.


Comme toutes les cyclologies démarrent en l’an 2697 avant JC , chaque année chinoise est sous l’influence d’un triptyque :

- le caractère yin ou yang de l'année,

- l'énergie (symbolisée par un des 12 animaux) de l'année

- et un des cinq éléments.


Et c’est ainsi que cette nouvelle année chinoise est sous l’influence du Tigre, de l’Eau et de la polarité Yang.

Ces cyclologies se retrouvent aussi dans le fonctionnement du corps humain sur le plan énergétique ; la médecine chinoise y fait référence aussi bien en acupuncture qu’en phytothérapie.

L’astrologie énergétique chinoise n’est pas une astrologie prédictive événementielle ; elle donne des tendances énergétiques aussi bien pour les êtres vivants que pour la planète.

Pour comprendre cette démarche il faut rappeler les grandes lignes de la logique taoïste en rapport avec les trois cyclologies évoquées précédemment.


Chaque être humain est naturellement en harmonie avec les tendances énergétiques de son année de naissance et cette « imprégnation » durera jusqu’à sa mort !


Si les trois polarités, le yin et le yang, les douze énergies, et les éléments sous leurs dix aspects, constituent une sorte de modèle logique de fonctionnement de tout ce qui concerne la vie, placer un individu sous l’influence d’une trilogie particulière en rapport avec son année de naissance aboutit à faire d’une existence un ensemble forcément déséquilibré par une « empreinte » particulière.


Donc fondamentalement dans la pensée taoïste, tout être humain est vulnérable et fragile et il n’y a pas de « super héros » ; cette reconnaissance de notre incomplétude existentielle explique notre vulnérabilité et notre obligation de nous protéger !


Dans cette relation conflictuelle sur le plan énergétique, nous aurons à gérer des énergies perverses (liées soit à des événements, ou à une mauvaise alimentation ou à des conflits psychologiques mal gérés) capables de nous fragiliser voir d’attenter à notre santé, et des énergies saines, celles qui nous habitent depuis la naissance et celles que l’on peut engranger selon notre mode de vie.


Mais revenons à notre année 2023

Elle est donc placée sous l’influence des composantes des trois cyclologies évoquées appliquées à cette année :

  • Le caractère Yin de l'année,

  • l’énergie symbolisée par Le Lapin (ou Lièvre ou Chat) (appelée en chinois l’énergie yang ming)

  • et l’élément Eau sous sa forme yin.


Le caractère Yin donne une tonalité introvertie aux événements.


L’énergie yang ming sous sa polarité Yin (symbolisée par le Lapin) est une énergie qui facilite l'élimination des éléments soit sans vitalité soit nocifs.


L’élément Eau sous sa forme Yin renvoie à ce qui est en rapport avec la forme végétative, la mémoire et la tradition.


L’influence des trois cyclologies concerne ce que l’on appelle les énergies saines mais le déséquilibre énergétique inhérent à notre existence nous expose à une fragilité concernant les carences homologues :

  • La polarité Yang de l’année nous expose à une vulnérabilité en rapport avec l’énergie Yin perverse

  • L’énergie Yang ming sous sa polarité Yang (symbolisée par le chat) nous expose à une vulnérabilité en cas d’exposition perverse à son homologue (voir le schéma) en l’occurrence l’énergie Chao yin sous sa forme yin.

  • L’élément Eau sous sa forme Yin fragilise l’élément Feu et facilitera une vulnérabilité à un Feu pervers. (voir le schéma).


L’astrologie énergétique chinoise ne prétend pas annoncer un événementiel prédictif ; elle propose, à partir de l’analyse énergétique taoïste, des pistes de réflexions sur les potentialités et les points faibles aussi bien pour les êtres humains que pour les collectivités.


Si on comprend que l'énergie Yang Ming a pour fonction de se débarrasser de ce qui est malsain, 2023 peut se révéler comme une année de clarification ! Dans un sens ce serait plutôt une bonne nouvelle !


A titre de comparaison, reprenons les faits marquants des deux précédentes années Chat Eau Yin :


- Année 1963

o 22 janvier : signature du traité de l’Élysée par le Général de Gaulle et le Chancelier allemand Adenauer.

o 26 juin : discours de John F. Kennedy à Berlin (Ich bin ein Berliner)

o Assassinat du Président Kennedy

o 200 000 personnes marchent sur Washington pour soutenir les droits civiques Le Dr Martin Luther King prononce son discours "I Have a Dream"

o Les États-Unis, l'Union soviétique et la Grande-Bretagne signent un traité d'interdiction des essais nucléaires

o Mort de Jean XXIII – Election du future pape Paul VI


- Année 1903

  • La première course cycliste du Tour de France

  • Les Britanniques prennent le contrôle de l' Empire peul .

  • Colonisation de l’Afrique par les puissances européennes

  • Conflits régionaux disséminés (Amérique, Europe, Moyen-Orient, Egypte)




Comment comprendre le goût pour l’astrologie


C’est une banalité que d’observer que l’astrologie offre une réponse à l’inquiétude que les êtres humains développent au sujet de l’avenir qu’ils vivront.


Ce qui pose question c’est de constater une relative satisfaction des personnes qui consultent leurs horoscopes soit sur le caractère général de l’influence supposée d’un signe astral, soit sur le côté prédictif que l’analyse d’un thème peut donner.


Quelle que soit la méthode astrologique on peut reconnaître qu’elles reprennent les grands épisodes de la vie d’un être humain et en particulier santé, amour, richesse, sociabilité, accidents qui sont corrélés avec des éléments d’un thème astral.


Etant donnée la variabilité des situations possibles on peut comprendre que de façon aléatoire il y ait une correspondance entre un vécu et une situation théorique.


En franc-maçonnerie, il y a des symboles qui peuvent être reliés à une approche astrologique : le temple reproduit les éléments de l’influence astrale, les planètes et les étoiles.


o Les étoiles

o Les 12 lacs d’amour de la houppe dentelée

o Le septentrion : Du latin Septentrio, de septem (« sept ») et triones, pluriel de trio (« bœuf de labour »), désignation latine de la Grande Ourse, constellation circumpolaire de l’hémisphère Nord composée de sept étoiles. (source wikipedia)

o La voûte étoilée

o L’orientation du temple

o La circumambulation dextro centrique


Mais stricto sensu, cela ne va pas plus loin et il n’y a pas dans les rituels de corrélation entre un événement rituélique et un thème astral.


Il y de nombreuses manières d'interpréter la position des astres ou l'influence des années de naissance ; citons : l'astrologie humaniste, l'astrologie conditionaliste, l'astrologie structurale, l'astrologie holistique, l'astrologie karmique et aussi les astrologies Gauloise, Aztèque, Tibétaine, Égyptienne et Hindoue !


Signalons que certaines religions interdisent le recours aux astrologies , en particulier la religion catholique et l'Islam !


129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page