Rechercher

Qu'attendre de l'initiation maçonnique ?

Mis à jour : juil. 15



Les motivations qui enclenchent la demande d’affiliation à une loge maçonnique sont très diverses et le plus souvent au bout de quelques mois ou années, la question se pose de la correspondance entre ces motivations et de la réalité du vécu !

Il est normal qu’un recadrage soit réalisé et que le principe de réalité permette de prendre du recul !

Rappelons une évidence : la loge maçonnique n’a pas pour fonction d’offrir une thérapeutique de groupe à des problématiques personnelles ! Les dépressifs et les anxieux, les psychopathes et les pervers, resteront ce qu’ils sont et l’initiation maçonnique ne leur apportera aucune modification de leur personnalité ou de leur caractère !

Si la démarche maçonnique parle beaucoup de fraternité, il faut bien admettre que celle-ci est d’abord une déclaration de principe et que sa mise en pratique obéit aux lois des relations interpersonnelles ce qui suppose du temps, un apprentissage et un contexte affectif forcément aléatoire !

L’appartenance maçonnique doit se comprendre comme un des éléments constitutifs de la vie de la franc-maçonne ou du franc-maçon et à ce titre elle s’intégrera ou non dans ce que le psychologue américain Abraham Maslow (1908-1970) a appelé la hiérarchie des besoins !

Schématiquement, Maslow définit cinq catégories de besoins que nous essayons de satisfaire :

1 - Les besoins primaires, physiologiques

2- Le besoin de sécurité

3- Le besoin grégaire

4- Le besoin de reconnaissance sociale, d'estime

5- Le besoin de dépassement dit aussi d’accomplissement

Selon les sujets et les situations individuelles, l’appartenance maçonnique pourrait très bien contribuer à plusieurs des besoins décrits par Maslow mais trois catégories semblent à privilégier car l’appartenance maçonnique y répond particulièrement bien :

  • En premier lieu le besoin grégaire ; d’autres formes de regroupement en particulier dans les associations existent mais la loge par le rythme des réunions (au moins deux par mois), la qualité des rencontres et l’attachement au groupe maçonnique , apporte une vraie réponse à ce besoin grégaire. Rappelons que le besoin grégaire incorpore le besoin festif et la recherche de convivialité collective non conflictuelle.

  • En deuxième lieu, le besoin de reconnaissance sociale et d’estime : il est classique d’entendre que la loge maçonnique favorise l’intégration sociale de ses membres ; cela se fait naturellement par l’apprentissage de codes qui favorisent l’écoute, le respect et la tolérance ; la pratique du rituel facilite aussi l’intégration dans d’autres structures ; les francs-maçons sont généralement considérés comme des gens bien élevés.

  • Et le besoin de dépassement ; dépassement de nos habitudes, recherche de perfection, voire de spiritualité, sont des besoins fondamentaux pour donner un sens à nos existences. En loge, l'étude du symbolisme, la recherche du progrès social et l'universalisme de notre démarche sont des motivations fortes à l'engagement maçonnique.

Cette réflexion a aussi l’intérêt de déterminer les besoins qui exigent un travail de recherche :

  • Le besoin de pratiquer la recherche intellectuelle et la réflexion philosophique,

  • Le besoin d’éthique et de valeurs morales,

  • Le besoin de spiritualité,

  • Le besoin de partager.

La capacité de la loge maçonnique à apporter une vraie réponse au besoin de grégarité explique aussi l’intérêt que suscite la démarche maçonnique même si le taux de démission après initiation est globalement suffisamment élevé (près de 30 %) pour justifier une réelle inquiétude.

L'initiation offre aussi bien d'autres apports qui eux dépendent beaucoup de l'investissement personnel que le néophyte sera capable de réaliser :

- une ouverture sur une multitude de problématiques : philosophiques, existentiels, spiritualistes, sociaux, etc.

- un potentiel de rencontres humaines très enrichissantes pour peu qu'on accepte de se déplacer, de visiter d'autres loges et d'assister à différentes manifestations,

- une belle stimulation pour lire, s'informer et essayer d'expliciter ce qui n'apparaît pas évident !

La loge maçonnique est une structure d'accueil qui offre une ouverture vers cet univers de réflexion mais il serait erroné de croire qu'elle va faire des miracles. Comme tout groupement humain, elle fonctionne avec les aléas de la nature humaine ; mais le travail maçonnique personnel n'est pas complètement dépendant du dynamisme ou non de la loge. Ce travail se fait dans et hors la loge.

Au final, à cette question, "Qu'attendre de l'initiation maçonnique ?", on pourrait répondre "un engagement personnel". L'initiation apporte un cadre structurant dans lequel l'initié-e va développer son propre investissement. Si l'engagement est superficiel et se limite à une présence, le retour se limitera à une convivialité à géographie variable selon l'intégration dans le groupe humain de la loge. Par contre si l'engagement personnel est réel, ses conséquences sur sa propre personnalité pourront être très positives sur la voie d'une sagesse acquise.

Abonnez-vous à notre site
Idéal Maçonnique

Quelques sœurs et frères de différentes obédiences et n'ayant comme unique motivation que celle de transmettre notre amour de la Franc-Maçonnerie dans une optique de pragmatisme et de modernité. Notre animateur, c'est Mateo Simoita, un franc-maçon du GODF qui a plus de 40 ans d'ancienneté maçonnique. C'est aussi notre signature commune.

Mateo Simoita
Responsable du site idealmaconnique.com

Médecin retraité ; initié en 1979 au Grand Orient de France.

  • Twitter