Rechercher

Vient de paraître : Le N°9 des Cahiers de l'Alliance : La Beauté du Geste

Mis à jour : juil. 8



La Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) publie une nouvelle édition de sa très belle revue, Les Cahiers de l'Alliance. Dans ce numéro 9, le thème abordé est " La beauté du geste - Corps et sens dans la pratique rituelle".



Dans son avant-propos Fred Picavet, Grand Maître de la GL-AMF, évoque en particulier le «maintien », la « gratuité et le don » et l’engagement « corps et âme ».


La lecture se poursuit avec plusieurs entrées.


La Franc-Maçonnerie en temps de pandémie.


Jean Dumonteil, Directeur de la rédaction, développe les réflexions que lui inspire le vécu maçonnique des frères de la GL-AMF pendant l’arrêt des travaux en présentiel. Il évoque la frustration et le besoin de présence mais aussi l’angoissante présence de la mort.



Le langage du corps, un langage sans parole.


Pierre Pelle Le Croisa aborde le sujet sous les trois angles symboliques que l’anthropologue Van Gennep voit dans l’initiation, la séparation, la transition et l’incorporation. Il termine sa participation par une réflexion sur sa conception du symbolisme.



Le geste symbolique, signal métaphysique.


Jean-Paul Holstein nous surprend par des interprétations très personnelles. Il commence son article par une affirmation étonnante « Au début était le geste, quand la parole n’était pas encore. ». S’en suit un développement sur gestes utilitaires et gestes symboliques. Pour lui seuls les gestes symboliques sont beaux ! Il évoque aussi la nécessité du respect du geste en loge. Le poème qu’il propose en conclusion évoque de manière subliminale le sens du geste qui, selon lui, serait centripète : « Guéris d’enfer la Terre par l’infini du ciel ».



Apprendre à réaccorder l’être.


Gaston-Paul Effa aborde la vision cruciale des traditions qui bien souvent prône « l’oubli » du corps. « Malheur à ceux qui n’écoutent pas le corps » affirme-t-il avec justesse, comme une réponse à d’autres contributions de cet opuscule. On pourrait regretter que cette belle profession de foi n’ait pas un développement plus conséquent.



A l’écoute de la musique de l’autre.


Francis Bardot commence son article par une autre affirmation péremptoire : « Au commencement se manifeste la Parole. ». Après la parole, il évoque l’écrit. Réflexions érudites mais l’auteur n’abordera pas « la beauté du geste ».



Le rituel, « porte et pont ».


François-Xavier Tassel débute sa contribution par une réflexion de bon sens : « La franc-maçonnerie s’intéresse à l’homme dans son intégralité, corps, âme et esprit. » S’en suit une relecture des différentes phases du rituel où l’auteur cède à la tentation de vouloir donner du sens. La « beauté du geste » est parfois évoquée.



Les voyages initiatiques à l’épreuve des sens.


Jacques Branchut a, lui, choisi de parler des voyages initiatiques.



Méditation sur le langage du corps.


Dans ce post-scriptum, Jean Dumonteil aborde véritablement la complexité du sujet et termine sur l’évocation du sixième sens.



En conclusion


Ce numéro 9 des Cahiers de l’Alliance est intéressant par la démonstration involontaire de la difficulté à parler de la beauté du geste en franc-maçonnerie. Le sujet est surtout abordé par des généralités qui ne sont pas inintéressantes mais qui restent lointaines comme si l’habitus de la gestuelle maçonnique par les membres d’une loge lui avait faire perdre son sens. A titre d’exemple, le lecteur, intéressé par le sujet, aurait pu espérer une réponse à la question basique : Qu’est-ce qui donne au geste rituélique sa beauté ?


On regrettera aussi que le regard féminin sur la beauté du geste maçonnique soit occulté.


Tout cela n'affecte pas l'intérêt de la lecture agrémenté par la qualité de l'écriture,




La beauté du geste

Corps et sens dans la pratique rituelle

Cahiers de l’Alliance – N°9 – Juin 2021 – 116 pages

Revue d’études et recherche maçonniques

Editions Numérilivre (commande possible via internet - Prix du numéro : 18€)

Rédacteur en chef : Jean-Claude Tribout

Illustration de couverture : « Le regard de Théodora » - Mosaïque de la basilique San-Vitale à Ravenne (Italie). Théodora (500-548), Impératrice byzantine de 527 à 548.

Abonnement annuel : 48 €


Les recensions vous intéressent --> accéder à la liste des recensions réalisées !

Pour aller plus loin :


Qi Gong et gestuelle maçonnique


Le symbolisme de la marche


« La Beauté du geste » : Une exposition au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg du 7 mai 2021 au 9 janvier 2022 (Plus d'infos)


La beauté du geste : un site internet consacré au Qi Gong et Tai Chi Quan en plein air


LA BEAUTÉ DU GESTE : Cinq portraits vidéo de personnes au travail : Guillaume Gourdon, tailleur de pierre, Hana Privoznikova, paysagiste, Thomas Lamassonne, ostéopathe, Jessy Nourry, tatoueur et Barbara Carlotti et les structures sonores Baschet. Théâtre Brétigny/Compagnie des prairies.


La conception initiatique du corps dans la franc-maçonnerie par Frédéric Vincent


The masonic etiquette un document pdf de référence

121 vues0 commentaire