Rechercher

Vient de paraître : "Que l'amour règne parmi les hommes" par JM Petillot, une lecture "pétillante" !

Dernière mise à jour : juil. 8



Le titre de l’ouvrage « Que l’amour règne parmi les hommes » renvoie, comme tout franc-maçon le sait, à l'une des trois sentences prononcées lors de la fermeture des travaux au rite écossais ancien et accepté ; les deux autres étant « Que la Paix règne sur la terre ! » et « Que la Joie soit dans les cœurs ! »


Pierre Pelle Le Croisa signe une préface élogieuse qu’il conclut en replaçant l’amour comme un des trois principes, avec l’humour et la mort, qui « nous accompagnent tout au long de notre existence ».


Cet opuscule se présente comme une série de petites nouvelles :

· Ce n’est pas pour dire mais …

· Que l’amour règne parmi les hommes ! …

· Le droit à la différence

· En sens divers …

· Ariane ma sœur, / De quel amour blessée

Vous mourûtes aux bords / Où vous fûtes laissée ?

· Protéiforme, vous dis-je !

· Et réciproquement …

· Grand Maître, grand sachem

· Chorégraphie du pas de côté


Le lien est fait par un artifice littéraire composé de petits textes que l’auteur intitule « journal … (anonyme)» et qu’il parsème comme des flash back ; ce seront : « journal …

- … d’un profane devenu néophyte et plus

- … du deuxième jour d’un franc-maçon né de la dernière pluie symbolique

- … d’un frère errant sur les sentiers de l’inconnu

- … d’un frère encore pérégrinant

- … d’un frère qui se rappelle à l’ordre.


Jean-Marc Pétillot a la plume « pétillante » et « parle » vrai avec une authenticité qui n’est pas si fréquente parmi les auteurs maçonniques. Il y a de la nostalgie et aussi un certain fatalisme dans ces propos qui témoignent d’un vécu chargé d’émotions.


Il y a aussi quelques remarques de vérité à l’égard de ceux, parmi nous, qui oublient parfois ce parfum d’humanité qu’on appelle l’amour.


L'auteur évoque l’amour à partir de réalités, de situations et c’est parfois poignant, avec de la poésie aussi, de belles références littéraires, beaucoup d’humilité et un grand bon sens.


Il fait aussi quelques digressions qui ne sont pas sans intérêt en particulier au sujet de l’autorité et aussi sur la symbolique taoïste.



A qui s’adresse cette œuvre ?


La couverture de l’ouvrage pourrait laisser croire qu’il s’agit d’une édition destinée au public maçonnique.


Comme les références purement maçonniques ne se hasardent pas dans les arcanes des interprétations du rituel, et sont facilement compréhensibles par tout un chacun, ce livre me semble accessible à tout public maçonnique ou non. C’est un livre de sagesse d’un homme qui sait prendre du recul pour s’attacher à souligner l’essentiel. A ce titre, il permet au lecteur de se poser certaines questions et peut-être de se remettre en cause.


Que l’amour règne parmi les hommes

Auteur : Jean-Marc Pétillot

Préface de Pierre Pelle Le Croisa

Collection : Le franc-maçon dans la cité

Sous la direction de Pierre Pelle Le Croisa

Editeur : Numérilivre Editions des Bords de Seine

118 pages – prix : 18€

Commande possible sur le site de l’éditeur


Les recensions vous intéressent --> accéder à la liste des recensions réalisées !

Lire aussi une belle planche de Paul Nauwelaerts publiée sur le site de l'Alliance Maçonnique Universelle

Bibliographie de l’auteur :


Dictionnaire buissonnier de la franc-maçonnerie

Co-auteure : Annick Drogou

Numérilivre – novembre 2019


Faîtes passer ! Les avatars de la transmission maçonnique

Numérilivre – octobre 2018


Les outils maçonniques du XXIème siècle : quelles missions pour le maître franc-maçon ?

Dervy Editions – 2014


Demander la clé au café des initiés (Portes maçonniques)

Cépaduès – Editions du Midi – 2014


Le rite écossais rectifié

Co-auteur : Roger Dachez

PUF collection que sais-je ? – 2010


Notes biographiques :


Jean-Marc Pétillot a le profil d’une réussite sociale acquise par des qualités humaines et professionnelles indéniables.

« Après des études graphiques, Jean-Marc Pétillot a exercé diverses activités dans le domaine de la communication. Les fonctions qui lui ont été confiées l’ont amené, notamment en tant que technico-commercial, à traduire le langage des uns à l’usage des autres. Cet apprentissage de l’écoute et de la transmission l’a conforté dans son approche de la Franc-maçonnerie.

Reçu en 1985 à la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, il en a assuré la Grande Maîtrise de 2005 à 2008.

Ayant à cœur de contribuer à donner de ses frères et sœurs une image réelle, il dédie essentiellement aux profanes ces chroniques du regard d’un Franc-maçon sur des personnages qui ne le furent pas et qui le marquèrent à jamais. » (sources Cépaduès Editions)

Jean-Marc Pétillot exerce toujours des fonctions importantes dans la juridiction du Rite Ecossais Rectifié de la GLTSO.


Voir aussi : l'interview de Jean-Marc Pétillot par Jacques Carletto




170 vues1 commentaire