top of page
Rechercher

Vient de paraître : un formulaire pour une dérision facile par Philippe Benhamou !

NDLR : Tous nos remerciements à Numérilivre de nous adresser gratuitement les derniers ouvrages parus ; en toute indépendance, cela nous permet de proposer des recensions à nos abonnés.



A quoi peuvent servir l’intelligence, le talent et le charme pour un franc-maçon ? On pourrait imaginer que ces qualités permettraient d’être exemplaire dans la recherche d’une sagesse authentique et d’un rapport aux autres fait de savoir vivre, d’humanité et de bienveillance ! Et bien Philippe Benhamou nous montre par la parution de son dernier petit livret que l’on peut en faire un autre usage !


La dernière production du binôme Clara Pragman et Philippe Benhamou « Cahier de brouillon pour francs-maçons s’ennuyant en loge » n’est pas banale ; 48 pages de dessins d’enfant, un texte qui correspond à une page 21x29.7, composé d’instructions pour retardés mentaux avec une pique (c’est le cas de le dire) particulièrement méchante, le tout destiné à être jeté à la poubelle si on suit les instructions des auteurs, et tout cela pour 12 € pour des acheteurs masos !


On me dira sans doute que je ne perçois pas la subtilité d’un humour caché d’un auteur à succès qu’il est de bon ton de placer en haut de l’affiche ! Je sais qu’il vaudrait mieux pratiquer la flagornerie ; personnellement, je n’y vois que de la médiocrité, du mépris et de la méchanceté dans un exercice de dérision au final carrément anti-maçonnique ! C’est incompréhensible d’en arriver à tant de bassesse !


Il y aurait beaucoup à dire sur l’intérêt d’un cahier de brouillon, mais prétendre le vendre 12 € pour un objet qui pour être utile ne devrait pas dépasser le prix d’un banal cahier, soit moins de 1 €, montre un mépris de l’humain assez incroyable pour un-e franc-maçon-ne. Dans notre monde de la consommation débridée, deux auteurs se permettent d’éditer un « non-livre » et se glorifient de l’avoir fait ! Ainsi soit-il !



Les choses étant ce qu’elles doivent être, il n’est pas inintéressant de réfléchir sur la notion d’ennui dans une loge maçonnique. Historiquement, l’ennui est d’abord un sentiment de tristesse voire un chagrin ; aujourd’hui, il désigne plutôt un mal être s’accompagnant d’une absence d’activité ou de participation ; l’ennui provoque un repli sur soi propice à la rêverie, la pratique d’une activité addictive personnelle ou la fuite.


L’ennui est-il ponctuel, réactionnel à une situation donnée ou plutôt existentiel conséquence d’un état dépressif avec une certaine dévalorisation ? Je serai tenté d’opter pour intégrer l’ennui dans un vécu d’échec. Si c’était simplement une réaction dans une situation d’insatisfaction, on peut penser qu’un autre comportement serait plus adapté.


Si l’ennui rentre effectivement dans un vécu de désinvestissement et de repli sur soi, son existence chez un-e franc-maçon-ne peut laisser penser que la démarche maçonnique ne convient pas et qu’elle mériterait d'être déconseillée au moins temporairement ! La priorité est, dans cette situation, d’aider la personne à retrouver l’envie de vivre.




Cahier de Brouillon pour francs-maçons s’ennuyant en loge

Auteur : Philippe Benhamou – illustrations de Clara Pragman

48 pages – Prix 12 €

Editeur : Numérilivre

Commande possible sur le site de l'éditeur

160 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page