Articles du blog

De la chandeleur aux chandelles des loges !

February 2, 2019

 

Chandeleur, fête chrétienne en l’honneur de l’enfant Jésus et aussi de la vierge, fête païenne en l’honneur du soleil et surtout fête des chandelles !

 

Et bien sûr,  fête d’une superstition : un Louis d’or sur l’armoire et une chandelle allumée ramenée à la maison pour avoir une année sereine sans périls !

 

Chandelle que l’on retrouve dans de multiples traditions :

 

De Confucius ( « Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. ») au Professeur Choron (« La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qu’on e met dans le derrière » en passant par William Shakespeare (« Vois comme cette petite chandelle répand au loin sa lumière ! Ainsi rayonne une bonne action dans un monde malveillant. ») !

 

Mais la Chandeleur pourrait aussi être une fête maçonnique tellement les chandelles sont importantes pour nous !  Bien qu’aujourd’hui, les assurances ont obtenues qu’elles soient électriques avec des « led » qui imitent le vacillement des flammes.

 

Dans les rituels maçonniques, les chandelles sont omniprésentes : seule, par trois, cinq, sept, neuf et j’en passe, elles trônent dans le temple sur les plateaux, les piliers, l’autel.

 

On les allume, on les éteint, de multiples manières, au point qu’on se demande parfois quelle est la logique que l’on cherche à suivre !

 

Et pourtant, il y a une logique :

 

Tout d’abord, rappelons que dans les premières loges anglaises et écossaises , la seule source de lumière possible dans une loge était due aux flammes des bougies car la « fée électrique » n’était pas encore apparue !

 

Contrairement à ce qui se passe aujourd’hui, la lumière n’était pas utilisée pour lire  (bien souvent on devrait dire "ânonner") les rituels, car ceux-ci étaient mémorisés, mais pour permettre de se voir et de se déplacer sans risque dans la loge.

 

Seules trois chandelles étaient utilisées symboliquement ; elles entouraient l’autel : on les appelait « the lesser lights » (les petites lumières, symbolisant le soleil, la lune et le Maître de la Loge  - c’est-à-dire le Vénérable Maître d’aujourd’hui).

 

Rappelons que les "grandes" lumières étaient, dans les premières loges, l'équerre, le compas et la bible. 

 

Ces petites lumières étaient allumées, lors de l’ouverture des travaux, par le Maître des cérémonies qui était porteur d’une chandelle, laquelle sera ensuite éteinte avant d’être rallumée lors de l’extinction des chandelles à la fin des travaux !

 

Et puis, il y a eu des modifications rituéliques avec l’adjonction des piliers auxquels on a associé les petites lumières en leur donnant un autre sens (Force, Sagesse et Beauté) et on a ajouté des chandeliers de taille variée et les chandelles sont apparues sur les plateaux !

 

Comme toujours, la simplicité authentique primordiale s’est trouvée bousculée par la redondance de l’apparat et du clinquant !

 

Aujourd'hui, il y a un constant contresens qui laisse à penser que les petites lumières "démultipliées"  (quand on aime on ne compte pas !!!)  symboliseraient  une "grande lumière spirituelle" !   (Celle-ci a un symbole en loge qui lui est propre, c'est le delta lumineux !)

 

Il n'y a aucune justification symbolique à vouloir transformer les petites lumières en une "grande lumière" !

 

Symboliquement parlant, seules trois petites lumières devraient être utilisées en loge pour signifier :

- soit le soleil, la lune et le maître de la loge,

- soit (pour pas contrarier les tenants du REAA) Force, Sagesse et Beauté !

 

Il n'y a aucune raison symbolique à mettre des chandelles sur les plateaux et à mettre un chandelier à trois branches sur le plateau du vénérable, sans parler du ridicule des processions avec chandelier en tête ! Une seule chandelle est utilisée pour le cabinet de réflexion et une par le maître de cérémonie pour l'ouverture des travaux.

 

Ne pourrait-on pas imaginer qu’on comprenne combien le rituel maçonnique mériterait à retrouver cette simplicité et cette authenticité qu’on peine souvent à exprimer aujourd’hui ?

Please reload

Blog de l'idéal maçonnique

July 1, 2015

1/1
Please reload

Articles récents
Please reload

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !