Articles du blog

Notre Dame de Paris : La force d’un symbole peut effacer la médiocrité !

April 18, 2019

 

Le terrible incendie qui a détruit la flèche et la charpente de l’édifice projette dans l’actualité ce chef d’œuvre du moyen-âge réalisé par les compagnons du bâtiment ! Si les francs-maçons ont une filiation avec les tailleurs de pierre, ils savent rendre hommage aux autres corporations compagnonniques.

 

Que cela soit les tailleurs de pierre, les charpentiers, les menuisiers, les tisseurs ou les orfèvres, tous les compagnons se sont révélés, aux yeux de l’histoire, porteurs de valeurs professionnelles exemplaires :

  • Le savoir-faire,

  • La recherche du sens,

  • L’exigence de la perfection,

  • L’inspiration.

Notre Dame de Paris symbolise tout cela ! Et c’est en particulier pour cela que la spécificité religieuse du bâtiment n’est pas exclusive d’un contenu symbolique plus large.

 

Phénix de ces lieux

 

Cathédrale Notre Dame,

Tu es partie en flamme,

Dans le ciel de Paris,

Nous laissant ébahis.

 

Symbole universel,

D’une beauté éternelle

Tes blessures nous entraînent

Dans la voie camusienne.

 

Il nous faut réagir

Surmonter ce destin

Eviter de maudire,

Rétablir ton écrin !

 

Cathédrale Notre Dame

Avec force et candeur

Blottis contre ton chœur

Tu resteras notre âme !

 

Dans tout événement dramatique, il y a un enseignement à comprendre.

 

Cet incendie est intervenu dans un contexte particulier à la France : une jacquerie aux allures populistes accompagnée d’une remise en cause des institutions, d’un accaparement de la notion de peuple français par une minorité islamophobe.

 

L’émotion suscitée par cette destruction partielle de la Cathédrale de Paris s’est révélée spectaculaire, aussi bien au niveau national qu’à l'international, dépassant largement la communauté catholique.

 

Cette émotion a révélé la charge symbolique de Notre Dame de Paris. Toutes celles et tous ceux qui ont pu pénétrer dans cette cathédrale se sont rappelés l’émerveillement qu’ils ont pu ressentir.

 

  • Le premier enseignement que l’on peut comprendre a trait à la vraie définition d’un symbole ; il n’y a de symbole que si le contenu symbolique possède une connotation affective. Dans le cas de Notre Dame de Paris, même si une minorité l’assimile de façon négative, la grande majorité lui dévoue un véritable attachement.

  • Le deuxième enseignement correspond à un quasi complet effacement de la jacquerie par l’importance de l’événement dramatique d’une cathédrale en flammes. Malgré les tentatives de vouloir continuer à faire pression sur l’opinion publique, tout se passe comme si la page « Gilets Jaunes » était complètement tournée.

  • La destruction partielle de Notre Dame de Paris semble avoir eu un effet de réveil des consciences sur ce que l’on pourrait appeler d’essentiel !

 

Il ne faut pas confondre les difficultés catégorielles économiques et sociales avec le risque de destruction d’un symbole comme Notre Dame de Paris porteuse des plus hautes valeurs morales qui donnent un sens à notre civilisation !

 

On pourrait aussi dire que ce réveil des consciences nous concerne tous :

  • Arrêtons cette médiocratie qui consiste dans une inutile recherche du pouvoir ou d’une zone d’influence ;

  • Bannissons ces avantages acquis des petits privilégiés qui ne pensent qu’à leur portefeuille !

  • Pourquoi s’entêter dans des règlements de comptes, des exclusions et des replis sur soi fratricides ?

  • Retrouvons le sens du Beau, du Bon et du Juste qui permet des dépassements désintéressés !

 

On ne sait pas combien de temps durera ce « réveil des consciences » mais j’espère qu’au moins pour toutes les francs-maçonnes et les francs-maçons cela fera réfléchir ! L’idéal maçonnique est en danger ; il est maltraité de multiples manières au point qu’on peut se demander parfois si les loges l’honorent encore.

 

Cet idéal maçonnique a inspiré les constructeurs des cathédrales ; aujourd‘hui encore il montre une grande vitalité pour peu qu’on le comprenne comme un idéal de Paix, d’ouverture à l’autre et de respect mutuel fondé sur la recherche incessante de la bienveillance et de l’intégrité morale.

 

Ce n’est pas grave qu’il y ait des pervers, des corrompus et des politiciens  dans les loges maçonniques à condition de pouvoir mettre en œuvre la force du symbolisme pour effacer toute leur médiocrité et leur permettre de véritablement entrer dans la démarche initiatique !

 

Quand ce pari est perdu , il est clair que, localement, la démarche maçonnique se trouve déshonorer.

 

Notre Dame de Paris concrétise le merveilleux de l’engagement maçonnique qui a vu des générations de compagnons s’investir dans la réalité d’une œuvre qui leur a permis de se dépasser !

 

Ne serait-ce pas le merveilleux de cet engagement qui pourrait constituer l’aboutissement de l’initiation maçonnique ?

Please reload

Blog de l'idéal maçonnique

July 1, 2015

1/1
Please reload

Articles récents
Please reload

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !