top of page
Rechercher

Une nouvelle adaptation du rituel, vers plus de modernité !

Nous sommes très honorés de la confiance que nous témoignent le VM et le collège des officiers de la RL Lusankya, à l'orient de Pézenas de la Grande Loge Mixte de France qui nous autorisent de publier une adaptation du rituel d'ouverture au premier degré qu'ils ont conçue et qui a été mise en oeuvre pour la première fois ce jour du 06 juin 2021 EV et dont vous avez, cher-e ami-e lectrice et lecteur, la primeur.



Travaux d'Ouverture de la R L



Préparation :

  • Le Temple est décoré et mis en place suivant le R F « Groussier » au 1er degré,

  • Les sautoirs des officiers reposent à leur plateau, sur le haut de leur chaise,

  • Chaque officier a mis son brassard du 3e degré au bras gauche et porte son tablier maçonnique et ses gants,

  • Les SS et FF de la L qui ne sont pas Off sont sur les Colonnes,

  • Les dignitaires sont installés à l'Orient, les FF et SS visiteuses et visiteurs sont sur les Colonnes,

  • Tout le monde est debout.


Placement initial des Officiers


Déroulement

  • Colonne d'harmonie

  • Voix Off : "Officiers sur la passerelle !"

  • Colonne d'harmonie

  • Le V M fait un pas de côté pour se placer en tête de la colonne de gauche.

  • Chaque colonne fait mouvement de part et d'autre du pavé mosaïque.

  • Le couvreur avance de front jusqu'au pied du Pavé Mosaïque.

  • Le V M se décale ensuite au centre, devant le pavé mosaïque, laissant les deux colonnes menées par les Surveillants.

  • Voix Off : "Officiers, à vos postes !"

  • Les Surveillants font demi-tour et viennent se placer de part et d'autre des officiers qui les suivent.

  • Le couvreur fait demi-tour.

  • Les trois officiers marquent un temps d'arrêt, puis les surveillants remontent chacun sa colonne.

  • Le V M et le couvreur font mouvement vers leurs places respectives.

  • Au passage des surveillants à son niveau, chaque officier fait mouvement vers son plateau.

  • Voix Off : "Aux officiers, membres de l'équipage et passagers, veuillez vous préparer pour le départ. Prenez place !"

  • Tout le monde s'assied


Le Capitaine (V M ) : "Navigateur, quel est le point de départ de notre Voyage ?" Le Navigateur (Orateur) : "Mon Capitaine, nous partons de notre port d'attache, Coruscant, aux coordonnées Triple Zéro." Le Capitaine (V M ) : "Que signifient ces coordonnées, Navigateur ?" Le Navigateur (Orateur) : "Que le voyage commence en chacun de nous, et qu'il nous appartient de revenir à nous mêmes une fois que nous serons passés par les autres pour mieux nous connaître." Le Capitaine (V M ) : "Chef Radio, rendez-compte des communications." L'Opérateur Radio (Secrétaire) : "Mon Capitaine, les signaux émis et reçus sont forts et clairs sur toutes les fréquences." Le Capitaine (V M ) : "Qu'est-ce que cela signifie, Chef Radio ?" L'Opérateur Radio (Secrétaire) : "Cela signifie que le Lusankya est en harmonie avec chaque vaisseau de la Nouvelle République, à l'écoute de ses alliés et amis, prêt à répondre à l'appel de celles et ceux qui auraient besoin lui." Le Capitaine (V M ) : "1er Quartier Maître, l'équipage du Lusankya est-il au complet ?" Le 1er Quartier Maître (1er Surv ) : "Mon Capitaine, chaque Officier et membre de l'équipage est à son poste, prêt à accomplir sa tâche avec zèle et dévouement. Nous sommes parés à la manœuvre." Le Capitaine (V M ) : "Second Quartier Maître, qui sont les matelots qui composent l'équipage du Lusankya ?" Le 2nd Quartier Maître (2nd Surv ) : "Mon Capitaine, ce sont des compagnons de l'ancienne Alliance Rebelle, défenseurs de la Nouvelle République et protecteurs des Lumières."


Le Capitaine (V M ) : " Premier et second Quartiers Maîtres, pourquoi l'Ancienne République est-elle tombée, laissant l'Empire Galactique et ses ténèbres régner en maître ?" Le 1er Quartier Maître (1er Surv ) : " Parce que les individus ont oublié les valeurs qui les rassemblaient et mis en avant leurs différences. Ils ont préféré créer des communautés qui divisent, plutôt que forger une citoyenneté qui rassemble." Le 2nd Quartier Maître (2nd Surv ) : "Ils ont oublié les devoirs au bénéfice des droits. Ils ont oublié le sens des mots, érigé les défauts au rang de qualités, promu le vice et la bêtise et dénigré la droiture ainsi que la connaissance. Ils n'ont pas perdu leur liberté : ils ont gagné leur servitude en appelant « libérateurs » ceux qui forgeaient leurs chaînes." Le Capitaine (V M ) : "Premier Quartier Maître, où était le Lusankya en ces temps de souffrance ?" Le 1er Quartier Maître (1er Surv ) : "Mon Capitaine, le Lusankya subissait l'épreuve de la terre, sous la surface de Coruscant, notre capitale. Quand le temps est venu, il a jailli vers la Lumière, laissant derrière lui les éclats des vices et la boue des mensonges." Le Capitaine (V M ) : "Second Quartier Maître, que s'est-il passé ensuite ?" Le 2nd Quartier Maître (2nd Surv ) : " Mon Capitaine, le Lusankya a rejoint les combattants de la Lumière. Par son action il a porté un coup fatal aux forces du mal et depuis ce jour, il est le défenseur de la République restaurée." Le Capitaine (V M ) : "La Lumière a vaincu les ténèbres, la Nouvelle République a terrassé l'Empire. Pourtant nous devons être vigilants. Parce qu'elle se refuse à employer la violence et veut donner à tous les mêmes droits et devoirs, la République est toujours en sursis. Contrairement aux ténèbres, la Lumière doit lutter pour exister.

Navigateur et Chef-Radio, que voyons-nous, qu'entendons-nous autour de nous ?" Le Navigateur (Orateur) : "Capitaine, si nous sommes libres ici, nombreux sont les endroits où l'esclavage et la tyrannie font rage. Nous ne devons pas oublier nos FF et nos SS encore dans les fers." L'Opérateur Radio (Secrétaire) : "Capitaine, si nous pouvons nous exprimer à l'intérieur de nos frontières, de nombreux appels et témoignages nous parviennent d'autres cieux, attestant de la persistance de la barbarie. N'oublions pas celles et ceux qui sont encore obligés de se taire pour protéger leur vie et celles de leurs proches."


Le Capitaine (V M ) : "Le Lusankya se doit de diffuser dans tout l'Univers la Lumière afin que règne la Fraternité. Officiers, que nous ont appris les Jedi ?"


Le 1er Quartier Maître (1er Surv ) : « Il n'y a pas d'émotions, il y a la Paix.»

Nous devons dissiper les fumées qui masquent le réel pour pouvoir écouter nos concitoyens, les comprendre sans juger, et agir ensemble pour le bien commun et faire régner la Concorde."


Le 2nd Quartier Maître (2nd Surv ) : "« Il n'y a pas d'ignorance, il y a la Connaissance. »

Le savoir est un bien précieux que nous devons sans cesse acquérir et partager. Il permet de forger les clés qui ouvrent les chaînes de toutes les servitudes."


Le Navigateur (Orateur) : "« Il n'y a pas de passions, il y a la Sérénité. »

Les passions amènent la peur, la peur conduit a la haine, et la haine mène à la souffrance. Pour vivre ensemble, la Raison doit nous guider."


L'Opérateur Radio (Secrétaire) : « Il n'y a pas de chaos, il y a l'Harmonie. »

Dans la matière comme à l'intérieur des êtres, le travail éclairé conduit à l'Ordre, l'Ordre à la beauté, et la beauté à l'Harmonie.


Le Capitaine (V M ) : "« Il n'y a pas la Mort, il y a la Force. »

Voyageurs infatigables, nous savons que la transmission nous préserve de l'oubli car au-delà de nos vies, l'œuvre continue par la main de celles et ceux qui nous succèdent.


La Force relie chaque être et toute chose dans l'univers, comme autant de maillons d'une chaîne infinie. En elle se trouve l'énergie pour établir la Concorde, gagner la Liberté, accroitre le Savoir, cultiver la Raison et ainsi atteindre l'Harmonie. C'est dans cette Force que réside la Lumière.

Matelots du Lusankya, soyez prêts à la manœuvre."

  • Les Officiers mettent leur sautoir.

  • Colonne d'Harmonie

Le V M : " Mes SS et FF je vais vous donner lecture de l'article 1er de la constitution de la G L M F : « La Grande Loge Mixte de France est une institution essentiellement humaniste, philosophique et progressive. Elle a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité. Elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité. Elle a pour principes : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même. Elle proclame le principe de laïcité considéré comme l'opposition à toutes les aliénations et notamment à toute influence dogmatique. Elle se réfère à la liberté absolue de conscience, c'est-à-dire le droit pour chaque Franc-maçon de croire à une vérité révélée de son choix ou de ne pas croire. Elle a pour devise: Liberté, Égalité, Fraternité. »


À mon coup de maillet, les travaux au grade d'apprenti de la R L Lusankya à l'O de Pézenas prennent Force et Vigueur."


Pour la Fermeture des travaux.


Le V M : "Mes SS et mes FF , les FF MM travaillent de midi à minuit. Il est à présent minuit plein. Nous nous séparons en paix sous la Loi du silence.


À mon coup de maillet, les travaux au grade d'apprenti de la R L Lusankya à l'O de Pézenas sont clos.

Que la Force soit avec vous, à jamais."

 

Commentaires

Le préambule à l'ouverture des travaux maçonniques du Lusankya a été présenté pour la première fois le 06 juin 2021. Cette ouverture a pour objet de rendre concret pour tous l'un des deux mythes que nous avons choisi d'associer à notre réflexion. Les fondateurs de la F M ont choisi pour base de notre Ordre, un mythe qui leur ressemblait et les inscrivait dans leur époque : celui de la construction du Temple de Salomon. Il s'agit d'un mythe occidental, judéo-chrétien et masculin. Les SS et FF fondateurs du « Lusankya » ont fait le choix d'agréger à leur héritage un mythe à leur image, propre à s'inscrire dans un dialogue avec la société d'aujourd'hui, celui de « Star Wars ». Le mythe de « Star Wars » est en effet ; - De dimension planétaire. Toute la planète, ou peu s'en faut, connait cet univers. - Laïque. Il n'y a aucune divinité dans « Star Wars ». En revanche, il existe un principe immanent reliant les êtres et les choses, appelé « la Force ». - et Universel. Les femmes, les hommes et les créatures extra-terrestres ont les mêmes droits et devoirs, ont accès à toutes les fonctions et charges en parfaite égalité.

Comme nos tenues s'inscrivent dans la tradition maçonnique et ne diffèrent pas des travaux des autres LL travaillant au Rite Français dit « Groussier », nous avons jugé nécessaire de donner une réalité à notre double essence. Respectueux du Rite Français et de notre Rituel, nous ne pouvions en conscience les modifier. Le seul espace qui nous permet l'expression d'une nouvelle spiritualité reste donc le temps profane. Ainsi, l'ouverture du Lusankya a-t-elle lieu avant l'ouverture des travaux maçonniques, et ne saurait à ce titre être dénommée « Rituel ». À l'issue de ce préambule, les travaux sont ouverts et fermés « au maillet », comme nous y autorisent la tradition et les règlements généraux. Le Lusankya est un vaisseau spatial, vaisseau amiral de la Nouvelle République. Chaque officier est appelé suivant la dénomination d'une fonction de personnel navigant. L'ouverture commence par prise de poste des Officiers, en suivant les instructions du Capitaine. Une fois chacun à sa place, s'ensuivent des échanges à la manière d'une « check-list » précédant un décollage. Ces questions-réponses font référence à l'univers de « Star Wars », tout en faisant écho à notre engagement maçonnique ainsi qu'au monde profane présent, passé et à venir. Le Lusankya va commencer son voyage à partir de Coruscant, la planète capitale, qui est le point d'origine du calcul de toutes les distances et coordonnées dans l'univers connu et reçoit à ce titre la dénomination de « Triple Zéro ». Il est ensuite fait référence à l'Histoire de l'univers « Star Wars » dans lequel l'ancienne République a sombré peu à peu dans le chaos pour laisser place à l'Empire. Les partisans de la République ont été obligés de fuir et se cacher, avant de pouvoir se mettre à lutter contre l'oppression.


Après de nombreuses années, ceux qui étaient qualifiés de « rebelles » par le pouvoir en place, réussirent à vaincre et à rétablir la démocratie.


Nous faisons aussi référence au destin du vaisseau Lusankya, lequel avait été créé par l'Empire pour assoir son autorité par la terreur. Finalement capturé par les « rebelles », le Lusankya retrouvera le chemin de la Lumière et deviendra le navire amiral de la Nouvelle République.


La fin de l'ouverture reprend le « code des Jedi », l'Ordre des Chevaliers de la Lumière, protecteurs de la République, pourchassés par les forces obscures de l'Empire.


Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.

Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.

Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.

Il n'y a pas la mort, il y a la Force


Notre ouverture se termine après la fermeture des travaux maçonniques par l'évocation de la « Force », principe universel et puissance immanente laïque qui relie les êtres et le monde.


Cette cérémonie évoquera pour certains ce qui s'est passé durant la seconde guerre mondiale. D'autres y verront clairement l'évocation de l'évolution actuelle de notre société avec les risques qu'elle encours. Le destin des Jedi renverra peut-être une partie d'entre nous à celui des Templiers.


C'est ce que nous percevrons au travers du prisme de ce Mythe des temps modernes.


Les SS et FF du Lusankya ont pensé cette ouverture pour se rappeler leurs engagements à chaque tenue. Il s'agit pour eux d'un appel permanent à la vigilance et au travail, tant sur l'humain que sur la société, afin que ce qui est arrivé dans le passé ne puisse pas se reproduire dans l'avenir.


Il n'y a pas de fatalité.

Comme disait maître Yoda ; « Toujours en mouvement est l'avenir ».


Pour l'équipage du Lusankya

F J G

Alias Colonel Sofi

485 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page