Symboles maçonniques (M à Z)

Bien que la démarche maçonnique puisse concerner tous les symboles, on parlera de symboles maçonniques en faisant référence à ceux qui sont expressément cités dans les différents rituels maçonniques. Un symbole peut avoir plusieurs sens et chacun est libre d'y mettre un contenu personnel ; nous pensons qu'il n'est pas inintéressant d'expliquer le sens "premier" tel qu'on peut le déduire de la lecture des textes anciens. On n'abordera pas dans ce lexique les termes n'ayant pas un contenu symbolique ; ceux-ci pourront être consultés dans l'ABéCéDaire .( NDLR : Cette liste sera progressivement incrémentée et complétée )

Maillet :   outil utilisé dans plusieurs métiers y compris dans l'armée ; le nom maillet doit être considéré comme un nom générique regroupant d'autres substantifs (ce qui explique que d'autres mots soient associés en particulier pour retrouver la réalité du tailleur de pierre ) ; dans la bible son symbolisme est bivalent (outil de délivrance ou de perversion) ; en franc-maçonnerie, son symbolisme dérive surtout de celui des loges opératives : le marteau symbole de l'autorité de Zeus !

 

Manteau :  symbole d'origine vestimentaire il est porté (blanc, noir ou rouge) dans certains degrés et certains rites ; son contenu symbolique est d'origine biblique et on peut le comprendre à partir du principe que cite l'Evangile selon Philippe : "L’esprit saint est notre vêtement   !" ; on pourrait assimiler le manteau à la robe noire portée par les soeurs ! 

 

Marche :  symbole gestuel par excellence , présent dans de nombreuses expressions rituelles, elle est présente en loge sous plusieurs formes :

  • l'entrée et la sortie de loge

  • les pas

  • la déambulation

  • la marche à reculons

 

Marches :  symbole architectural utilisé le plus souvent sous forme iconographique ou dans des références textuelles. On retrouve en Franc-Maçonnerie le contenu biblique de la progression vers le ciel  c'est à dire Dieu (cf aussi le symbolisme de l'escalier et de l'échelle)

 

Mercure :  substance hypothétique  imaginée par la pensée alchimiste pour identifier le principe féminin. Son introduction dans le rituel maçonnique, au niveau du cabinet de réflexion avec le Soufre et le Sel, dénote l'influence de la pensée alchimique sur la pensée maçonnique au XVIIIème et XIXème siècle. 

 

Miroir :  objet ou élément naturel réfléchissant utilisé symboliquement dans la bible  et présent dans le rituel maçonnique ; l'interprétation actuelle se démarque du contenu biblique en introduisant une connotation psychologique en rapport avec la maxime socratique "connais-toi toi-même" !

 

Obole :  unité monétaire antique citée dans la bible et utilisée pour signifier des contributions monétaires. C'est devenu le symbole de l'offrande pour la solidarité de l'entraide. A obole on pourra associer le frère hospitalier (ou élémosinaire), le tronc de bienfaisance. 

 

Naos :  Elément architectural du temple de l'égypte antique qui a été repris  dans les rites maçonniques dits égyptiens ! Symboliquement c'est un espace virtuel sacré en rapport avec le divin.

 

Niveau :  Outil  mais aussi concept d'état de conscience ; dans ce dernier sens il est cité dans la Bible "Je ferai de la droiture une règle, Et de la justice un niveau (Mishqeleth); Et la grêle emportera le refuge de la fausseté, Et les eaux inonderont l'abri du mensonge." (Esaïe 28 : 17). L'outil symbolise aussi l'égalité .

 

Noir(e) :  symbole d'une couleur que l'on retrouve en loge dans plusieurs décorations. La valeur symbolique du noir n'est pas univoque ; en franc-maçonnerie, on fait aussi référence à son contenu alchimique. 

 

Orient :  L'Orient dans la Bible symbolise un regard vers Dieu ; En Franc-Maçonnerie on évoquera le grand Architecte de l'Univers et plus largement la spiritualité dans un processus de liberté de conscience !

 

Parole perdue :  le concept de "parole perdue" apparaît dans le mythe d'Hiram ! La mort d'Hiram entraîne la perte d'un secret que seul Hiram possédait !  Le mythe d'Hiram introduit la notion de "parole substituée" pour remplacer la "parole perdue" !  On peut penser qu'il s'agit là d'une représentation du "secret" des maîtres dans la tradition compagnonnique !  Le symbolisme de la parole perdue fait partie des éléments symboliques maçonniques non strictement bibliques !

 

Pavé mosaïque :  symbole architectural qui  n'avait sûrement aucune valeur symbolique à l'origine des loges anglaises et qui en a pris un , au XIXème siècle, suite à une  "lecture "  ésotérique  de la binarité !

 

Pélican :  symbole animalier d'inspiration christique que l'on retrouve dans certains grades et dans certains rites ! Le sacrifice du Pélican symbolise le sacrifice de Jésus-Christ !

 

Phénix :  symbole animalier légendaire inventé par les Grecs, repris par certains érudits Juifs, et adoptés par les Pères de l'église , alors qu'il n'en est pas fait mention dans la Bible ; on le retrouve dans certains rituels maçonniques en particulier le Rite ecossais rectifié qui en a fait "son" symbole !  Symbole de la résurrection pour certains, symbole de la Permanence pour d'autres !

 

Pentagramme :  dans son sens originel c'est une lettre  puis c'est devenu le nom d'une forme géométrique à cinq côtés égaux correspondant soit à l'étoile à cinq branches soit à un pentagone régulier.  Selon la position du sommet on parlera de pentagramme droit ou inversé ! Son utilisation symbolique date de l'antiquité et on lui attribue un pouvoir magique (pentacle). En Franc-Maçonnerie, il ne faut pas l'assimiler à l'étoile  à cinq branches ! Il fait partie des symboles de la Kabale et de l'occultiisme et représente, en position droite, le microcosme. Les anti-maçons y trouvent la preuve d'une soi-disant imprégnation diabolique avec la position inversée.

Pierre brute :  symbole minéral biblique ; en Maçonnerie on l'assimile parfois à tort au monde profane  au travers de l'expression "dégrossir sa pierre brute"  !  C'est un symbole plus complexe qu'on ne le pense généralement ! Petra (la pierre) est un élément du divin ! Elle est en rapport avec le 1er degré.

 

Pierre cubique :  symbole minéral qui, dans certains pays (et en particulier la France) a été ajouté aux symboles initiaux,  pour la différencier de la pierre brute  ;  on y met aussi une connotation alchimique !  Elle est en rapport avec le 2ème degré.

 

Pilier :  symbole architectural présent dans certains rites : au nombre de trois, placés au centre de la loge autour du tableau de loge, ils symbolisent la sagesse (style ionique), la force (style dorique)et la beauté (style corinthien) ; sur chaque pilier une chandelle sera allumée à l'ouverture des travaux.

 

Planche à tracer :  Symbole utilitaire, planche en bois ou feuille de papier, introduit au XVIIIème siècle pour identifier la spécificité du travail du maître ; de ce terme dérive la "planche" travail présentée en loge et le verbe plancher, étudier et exposer ! A relier à l'injonction biblique "Tu feras des planches pour le tabernacle. Elles seront en bois d'acacia et placées debout." ((Exode 26.15-30)

 

Poignard :  symbole guerrier et de vengeance du 9ème degré du reaa ; 

 

Règle :  symbole utilitaire d'origine compagnonnique qui symbolise la mesure ;  on la représente parfois avec ses 24 divisions ; symbole du 2ème degré !

 

Robe :  symbole vestimentaire qui symbolisait une fonction sacerdotale ; aujourd'hui, en franc-maçonnerie elle est exclusivement portée par des femmes soit noire soit blanche selon les rites et les obédiences !

 

Rouge :  symbole colorimétrique associé à la colonne Jakin ; le rouge dans la bible renvoie à Dieu ! Outre la colonne Jakin, le rouge est très présent en loge soit de façon visuelle comme au REAA soit par l'évocation dans l'utilisation de l'adjectif "flamboyant".

 

Sautoir :  symbole vestimentaire  : simple ruban permettant de supporter un bijou et placé autour du cou.  il ne symbolise  rien mais conribue à identifier un(e) dignitaire ou un officier (ou une officière).

Sceau de Salomon :  symbolisme géométrique d'origine hébraïque (auquel on attribuait un pouvoir magique) introduit au XVIIIème siècle dans certains rites avec une connotation alchimique !

 

Sel :  symbolisme mineral présent dans le cabinet de réflexion à comprendre dans le sens biblique "Vous êtes le sel de la terre !" (Mt 5,13)

 

Soleil :  symbole astronomique présent à l'Orient  ; symbole biblique en rapport avec le jour et avec Gabaon et tout ce qui s'y passa !

 

Soufre : Symbole minéral ; dans son sens biblique il symbolise la colère de Dieu ; il est présent dans le cabinet de réflexion comme une menace !  On lui donne parfois un sens alchimique mais il n'est pas sûr qu'il soit approprié !

 

Tablier :  symbole vestimentaire d'origine compagnonnique en rapport avec le symbolisme du travail !

 

Tapis de loge :  symboles graphiques ; dans les premières loges ils étaient dessinés sur le sol à la craie puis effecés à la fin de la réunion ; puis ils furent imprimés ou brodés sur un tissu  ; dans sa globalité, le tapis de loge correspond au degré auquel les travaux sont dévolus (1er, 2ème ou 3ème en loge bleue).

 

Tau :  symbole graphique d'origine kabbalistique présent au 13ème degré du reaa ;  symbole divin .

 

Temple de Salomon : il symbolise dans la Bible, la "Maison de Dieu sur terre"  qu'Hiram était chargé de construire.

Terre : (dans l'expression "épreuve de la terre" - le mot épreuve doit se comprendre dans le sens de ressentir) en fait il s'agit du temps passé dans le cabinet de réflexion  réalisé en préalable à l'initiation ; ce symbole a plusieurs sens ; on peut considérer que le sens premier est biblique et renvoie à la Prima Materia !

 

Triangle :  symbole graphique reconnu depuis l'antiquité (triangle sacré ou 3-4-5) qui permettait des calculs astronomiques de l'emplacement des divinités célestes.  En franc-maçonnerie, c'st le triangle équilatéral d'origine biblique qui est utilisé  en rapport avec la sainte trinité.

 

Trois :  symbole des nombres ; si le chiffre 3 n'a pas en lui-même une valeur symbolique en loge, le nombre lui est omniprésent : symbole d'appartenance avec les 3 points, symbole de début dans le processus initiatique représenté par la suite des nombres 3.5.7 etc

 

Tronc  de la veuve:  symbole utilitaire désignant la boîte dans laquelle on glisse l'aumône à la fin de la tenue , il symbolise la charité et ou la solidarité.

 

Truelle :  symbole des outils ; il en est fait mention dans la bible où elle est associée à l'épée ; c'est le symbole du maître maçon dans un sens compagnonnique du travail terminé !

 

Urne :  symbole utilitaire comme boîte recueillant les boules noires et blanches utilisées pour effectuer un vote, l'urne symbolise l'égalité dans l'expression d'un choix.

 

Vert(e) :  symbolisme des couleurs très présent au rite ecossais rectifié où il représente un grade. 

 

Veuve :  personnage légendaire, mère d'hiram  ; les francs-maçon(ne)s sont symboliquement les enfants de la veuve ; on parle aussi du tronc de la veuve pour recueillir les aumônes.

 

V.I.T.R.I.O.L. :  symbole graphique présent dans le cabinet de réflexion : acronyme de Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem qui t se traduit par Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée .  Emprunté à l'alchimie.

 

Volume de la Loi Sacrée (VLS) :  Nom utilisé pour laisser la liberté de conscience dans le choix du livre de référence sur lequel est tenu les serments.

Voyage(s) :   symbole d'un mouvement , emprunté à la tradition du compagnonnage que l'on retrouve au 2ème degré .

 

Voûte étoilée :   symbole astronomique en relation avec les cieux cités dans la bible , elle symbolise  le trait d’union entre l’humain et le divin.

 

 L'Idéal Maçonnique,

Objectif Sagesse !