top of page

Comprendre les divisions maçonniques qui favorisent les conflits internes !

Dernière mise à jour : 25 janv. 2022


Aujourd’hui, on pourrait identifier 12 sujets de division qui « fracturent » le paysage maçonnique ; cela concerne, avec des spécificités, toutes les régions du monde ; nous les présentons ci-dessous sur la carte de la France dans un ordre aléatoire sans rapport avec la zone géographique :




  • La laïcité :

    • Pour les défenseurs d'une laïcité "étendue", la loi de 1905, qui impose aux églises de ne pas intervenir dans le fonctionnement de l'état, doit aussi se comprendre comme une interdiction pour les citoyens d'afficher leurs convictions religieuses dans l'espace public ;

    • Pour les défenseurs d'une laïcité "classique", si la loi de 1905 concerne les relations des églises avec l'état républicain, on doit prendre en compte la diversité religieuse dans le cadre d'une liberté de conscience qui tolère, dans l'espace public, le port d'objets religieux.


​​

  • La régularité

    • La Grande Loge Unie d'Angleterre par la référence aux landmarks est en droit de décider qu'elle est, dans chaque pays, l'obédience reconnue et donc « régulière » ;

    • Pour les « libéraux » c’est un dogme incompatible avec la liberté de conscience.


​​

  • Le centralisme (en France, le parisianisme)

    • Pour les provinciaux, les sièges parisiens des obédiences induisent une ségrégation inacceptable ;

    • Il n’y a pas de problème , les « parisiens « sont les éléments les plus performants et dynamiques !


​​

  • Le sexisme

    • Les femmes n’ont pas leur place dans les loges et si elles viennent c’est pas pour se mélanger aux hommes

    • La mixité est l’avenir d’une humanité libérée.


​​

  • Les conflits d’intérêts

    • Certains franc-maçons font manifestement jouer leurs intérêts personnels lorsqu’ils occupent des fonctions maçonniques

    • On exagère , c’est de la polémique !


​​

  • La politique

    • On ne peut être « aveugle » sur l’engagement politique : Il y a les loges de gauche et les loges de droite, sans parler des maçons d’extrême droite , et chacun se renvoie la balle pour savoir qui est « parjure » ; il y a aussi dans certains les obédiences proches du pouvoir qui font régner un autocratisme.

    • La politique fait partie de l’intimité du maçon et on ne doit pas en faire référence en loge !


​​

  • Les hauts grades

    • C’est la « crème » de la maçonnerie !

    • C’est un système hiérarchique qui tente de s’imposer face aux loges bleues !


​​

  • Les égos

    • Sujet tabou à ne pas évoquer !

    • Une réalité en contradiction avec notre démarche !


  • Les obédiences

    • Une réalité bien utile pour permettre aux particularismes d'exister ;

    • Une machine à cultiver les antagonismes.


  • Les rituels

    • A chacun, le rituel qui correspond à ses affinités

    • Les rituels sont des outils permettant aux suprêmes conseils d’imposer leurs lois !

    • Le rituel est un outil !

    • Le rituel, tout le rituel, rien que le rituel !


  • Le spiritualisme

    • Le spiritualisme avec son corollaire, le mysticisme, constitue une déviance de la démarche maçonnique ;

    • Le spiritualisme est la vraie raison de l’initiation !

    • Le spiritualisme impose la référence au GADLU

    • La non croyance n'exclue pas une spiritualité .


  • Le sionisme

    • Le sionisme explique l’anti-sémitisme

    • L’anti-sionisme est une forme déguisée de l’anti-sémitisme !



Cela pourrait être les 12 travaux d’Hercule nécessaires pour éviter la cacophonie et les conflits latents qui nuisent à l'harmonie maçonnique !


Sur chacun de ces sujets, des opinions tranchées aboutissent à l’absence de dialogue et à un certain éloignement pourtant contraire à la démarche maçonnique qui prône le dialogue et la compréhension mutuel dans le respect.

Tout en étant franc-maçon-ne, on ne peut que souffrir de voir cet état de fait perdurer !

Que faire pour « rassembler ce qui est épars » ?

Faut-il se satisfaire de l’impuissance générale et laisser chacun cultiver son «communautarisme » ?

Faut-il que les « va-t-en guerre » de chaque opinion manipulent les structures ?

Notre raison d’être, dans le cadre de ce site, est de vouloir dépasser ces différences d’appréciation et de contribuer à un apaisement des conflits et à un retour sur l’essentiel : promouvoir le Beau, le Bon et le Juste !


Commentaire d'un frère :


Les francs-maçons, pour peu qu’ils soient érudits, adorent l’histoire ! La grande histoire ne les intéresse guère ! Ce sont les petites qui ont leur préférence !


Les francs-maçons de base eux s’en balancent aisément ! Pour eux, ce qui compte c’est d’être en bonne compagnie, de savoir vivre et aussi de bien se tenir à table ! Un zeste de philosophie, une certaine solennité et tout va bien Madame la Marquise !


Il y a bien des puristes qui vont vous démontrer que les valeurs c’est sacré ! Et d’autres que le bon Dieu, c’est de la calotte pur sucre !


On va pas en faire un fromage, chacun a le droit d’avoir sa marotte !


Moi ce qui me plaît, c’est de ne pas me prendre la tête et d’être de bonne humeur !


Faut dire qu’aujourd’hui, la bonne humeur et les gens simples et heureux, cela ne court pas les rues !


Et en plus les grincheux à l’histoire attachée, ils sont souvent vieux et hargneux !


On essaye bien de leur faire parler d’autre chose mais, y a pas, plus régulier que moi tu meurs ou plus laïc que moi j’y crois pas !


Tout cela c’est pas grave ! Faut bien que vieillesse se passe ! Heureusement que la plupart du temps, tout va pour le mieux et on rigole bien quand on se retrouve !


Ne serait-ce pas cela l’initiation ? Apprendre à rigoler !

663 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page